Alm-Âne-Ach

Forum de discussion sur les Ânes
 
AccueilCalendrierS'enregistrerConnexionSite d'Alm-Âne-Ach

Partagez | 
 

 Gérer un âne entier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Carioline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 45
Localisation : Recey-sur-Ource
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Gérer un âne entier...   Ven 06 Juin 2008, 16:21

Bonjour les gens !

Je sais, ça fait un bail que je ne suis plus venue traîner mes sabots par ici, mais j'ai un peu de mal à m'en sortir entre le boulot, mes chiens, l'âne, le bricolage à la maison... Passons.

Petit rappel tout de même. J'ai adopté Tolstoï, petit âne croisé Provence/Yougoslave il y a bien 4-5 ans maintenant. Bon, depuis notre arrivée en Bourgogne, je le néglige un peu dans les promenades, le pôv' tit père et il était resté de nouveau seul dans sa pâture, avant que je trouve un proprio d'une jument content de trouver une compagnie pour celle-ci. Z'étaient heureux ensemble, puis un deuxième cheval est venu les rejoindre, y'a plus eu assez d'herbe dans la pâture, Toï a montré à la jument comment forcer la clôture électrique, les agriculteurs ont commencé à râler et zou, les chevaux ont été expatriés dnas un autre village et Tolstoï s'est retrouvé de nouveau tout seul. Pas trop longtemps.

Car dans la ferme péda où je bosse, il y a un entier, appartenant à un collègue à la retraite, qui s'ennuyait ferme dans sa tite pâture et brayait à tue-tête après les 5 copains d'à-côté. Ca faisait un bail que je songeais à le mettre avec mon âne à moi, mais bon, j'avais pas non plus le terrain pour deux bourriques.

Mais v'là -t-y pas que le collègue commence à songer à se défaire de son baudet. Perso, si j'aurais bien aimer avoir un deuxième âne plus grand pour pouvoir le monter, je visais plus une femelle ou un hongre, plutôt qu'un entier de 12 ans.

J'ai eu l'opportunité d'avoir un tit pré à débroussailler et recherche d'autres pâtures. Ca fait donc un bon mois que Nanou, l'entier, est avec Tolstoï. Après quelques bagarres/simulacres de saillie, le petit et le grand ont trouvé leur équilirbre. Il y a encore des ruades ponctuelles, mais pas d'attaques permanentes. Nanou a donc passé avec succès la première étape pour son évenutelle adoption : ne pas se montrer hyper-agressif envers mon Tolstoï.

Un autre critère était de pouvoir le manipuler sans trop de difficultés. C'est un âne de "grand gabarit", et je ne sais pas trop s'il est beaucoup sorti en promenade auparavant. moi-même, je le sortais de sa prairie pour le mettre à l'attache quelques dizaines de mètres plus loin, pour brouter mais c'est tout. Lors de sa transhumance de quelques kilomètres pour rejoindre Tolstoï, le baudet s'est montré relativement docile, mais ne connaissant pas le zouave plus que ça et marchant seule, je lui avais tout de même passer la longe par-dessous la muserolle pour m'aider à le contenir au cas où. En fait, Nanou a bien marché, sans même s'occuper de Balluchon, un autre hongre du village (l'avait pas du le voir ou le sentir !). Donc, un bon point de plus, pas forcément décisif. Je n'ai pas eu le temps de faire d'autres balades avec le gros (ni avec le petit, d'ailleurs), mais le prochain changement de pré devrait me donner l'occasion de le teste à nouveau.

Je voulais aussi essayer de voir son comportement avec un Bipède sur le dos, même si je suis consciente qu'à terme, il faudra d'abord bien bosser à pied avant de le monter. Mais je n'ai pas non plus un hyper bon niveau en équitation et me demande si je serais à la hauteur pour monter un âne entier... Je ne parle pas d'attelage, car je n'en ai pas les moyens financiers...

Bref, je n'ai pas trouvé beaucoup de messages concernant les expériences de propriétaires d'ânes entiers qui "travaillent" avec pour autre chose que de la saillie. J'ai bien souvenir du responsable d'ANENA dans l'Oise qui avait un entier attelé qui bossait bien, mais je m'interroge quand même sur le sérieux de l'adoption du Nanou. Car à 12 ans, j'imagine que le castrer ne serait guère utile, voire dangereux pour sa santé (en dehors de ça, je ne suis pas contre la castration, Tolstoï y est passé dès son arrivée à la maison, mais il avait juste 1 an)...

Alors si vous pouviez m'éclairer de vos lumières d'utilisateurs d'entiers...

Carioline
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
izara

avatar

Féminin
Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : maine et loire (49)
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Sam 07 Juin 2008, 11:10

bonjour carioline,

je ne vois aucune contre- indication à castrer un âne à 12 ans ....c'est encore un jeune homme Laughing et il lui reste au moins le double d'espérance de vie devant lui ....

maintenant , je n em'embête plus à les garder entier si je ne fais pas de repro ....d'autant plus qu'il y a des femelles ....2 entiers à la maison c'est assez dur à gérer pour les pâtures ....
je peux en mettre un avec les hongres à condition qu'il n'y ait pas une femelle au milieu ....sinon c'est bagarre ...mon Kamal en a fait les frais What a Face

maintenant , Vincent te diras qu'Oscar est parfaitement équilibré, ce qui est vrai ....mais il est seul et il part en balade très souvent avec son maître......
Revenir en haut Aller en bas
marielle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 830
Localisation : châteaudun (Eure et Loir)
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Sam 07 Juin 2008, 11:57

Bonjour Carioline Smile

Moi aussi j'ai tout de suite pensé à Vincent mais à mon avis son histoire avec Oscar est vraiment à part. Ces deux là c'est beaucoup plus qu'un propriétaire et son âne.... c'est une vraie histoire d'amour love

Pour arriver à faire tout ça j'imagine le temps partagé ensemble, c'est une vraie complicité qu'ils ont tissé là, c'est pas simple de faire de même Rolling Eyes

Il ne faut pas se tromper ce n'est pas si facile de monter à dos d'âne... Rolling Eyes

Moi même j'ai eu ma Clémentine toute jeune et bien je me heurte à certaines difficultés.... voir déconvenues Embarassed Wink
Pourtant je monte à cheval depuis que je suis petite.
Bon pour le débourrage c'est vrai que c'est sans doute plus simple, mais il ne faut pas oublier que cela reste des animaux vigoureux qui peuvent être imprévisibles Rolling Eyes

J'ai commencé à monter Clémentine en Février 2007 impécable. J'étais ravie cheers
Ensuite j'ai tout arrêté le temps d'avoir mon bébé. Là j'avais bien hâte de reprendre les ballades bounce

Et bien j'ai trouvé le moyen de tomber Shocked Rolling Eyes
Bon j'en rigole maintenant mais sur le coup j'étais super déçue de m'être laisser surprendre comme ça Embarassed
Un truc idiot.... un jogger devant, ma bête bien enervée, le chien qui court partout...et paf un super rodéo digne des meilleurs westerns bounce ...bon je m'accroche attendant que ça passe et paf ma selle qui tourne d'un seul coup et me voilà projetée par terre bien assomée Rolling Eyes

Bon je ne me suis pas fait trop mal mais cela m'a beaucoup remise en question scratch

- d'une je n'avais pas de casque j'aurais vraiment pu me faire mal pale
-de deux je me rends compte que partir seule en promenade c'est pas évident : voilà mon ânesse partie au triple galop derrière la chienne qui courait aussi vite qu'elle pouvait la pauvre et moi bien impuissante....
Encore heureux que le jogger a barré le chemin sinon je n'étais pas prête de revoir ni l'âne ni le chien.....scratch

Bon voilà enfin j'ai pris une bonne leçon ce jour là:

Déjà il faut être bien équipé : un casque, une bonne sangle....
Et puis partir seule en promenade comme ça c'est quand même pas prudent. Je frémis d'imaginer mon ânesse traversant au galop une route ou autre...
Je ne m'étais pas imaginé que je pouvais tomber d'un âne en fait.... Embarassed
ben si.... Wink

Bon je me doute que vous aller bien rire de mes mésaventures Wink mais je me dis qu'il vaut mieux que ça serve à d'autres pour éviter de faire les mêmes erreurs ....Rolling Eyes

Alors tu vois à ta place, un entier, en plus de 12 ans....ben je ne m'y risquerais pas pale ....à moins d'être toujours avec quelqu'un d'autre en promenade.....
Mais enfin tu peux toujours essayer, cela dépend aussi du caractère de ton loulou...
Soit bien prudente en tout cas Carioline!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Dim 08 Juin 2008, 18:48

Izara a sans doute plus d'expérience que moi,mais je ne suis pas sur du tout que castrer un ane de cet age là change fondamentalement son comportement:vu son attitude envers tolstoi,il a des habitudes d'entier bien installées.
Un anon d'un an qui perd ses coucougnettes,il ne voit pas la différence;un adulte si,et il risque de ne pas apprécier.

Si tu décide de le garder entier,le faire travailler est tout à fait possible,et je pense que c'est le meilleur moyen de le garder "dans les clous" au niveau comportement:il apprendra a se maitriser et dépensera son surcroit d'énergie.

Par contre,avant de monter dessus,j'attendrais qu'une confiance totale soit établie entre vous,c'est une question de quelques mois..J'observerais aussi son comportement face à toute sorte de situations (traffic auto,rencontres de congénaires,etc..voir l'aventure de Marielle) et j'attendrais qu'il soit bien au point à la longe.
Moi aussi au début j'ai eu quelques déboires.Des trucs comme passer sous une branche basse pour se débarrasser du cavalier..mais ça c'est pas réservé aux entiers!

Les entiers n'ont pas que des défauts!Ils sont plus forts et ont le pied plus sur que les hongres,ils ont un moral d'acier et sont toujours partants pour aller découvrir de nouveaux horizons("qui sait si après le prochain virage y a pas tout un troupeau d'anesses qui m'attend!").
Et puis ils ne sont pas entiers 24h/24,ils savent aussi etre calins..
C'est un peu plus compliqué qu'avec un hongre,mais le résultat en vaut la peine.
J'ai repris l'entrainement en selle hier avec O.,on avait du faire un break a cause de fourmillières,eh ben on s'est bien amusé!On a croisé un cortège nuptial en tracteur,avec les confettis et les cris et tout,j'était si fier de mon ane!On en a eu plein de compliments..On a bisouté des juments,fait la course avec des vaches,fait gueuler plein de chiens,brouté de l'orge vert..10 heures de bonheur..Bah pourquoi ne pas vous l'avouer,j'ai de plus en plus de mal à me séparer de lui,meme pour quelques heures..Je vais plus beaucoup travailler du coup Laughing ..Je sors plus non plus..
Bon,je suis un peu..euh.. spécial,mais rigolez pas trop,ça peut vous arriver aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Carioline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 45
Localisation : Recey-sur-Ource
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Dim 08 Juin 2008, 19:20

izara a écrit:
bonjour carioline,

je ne vois aucune contre- indication à castrer un âne à 12 ans ....c'est encore un jeune homme Laughing et il lui reste au moins le double d'espérance de vie devant lui ....

Ce n'était pas vraiment quant à sa durée de vie que je m'inquiétais, mais plus par rapport à l'acte en lui-même. Vue la taille et la fameuse vascularisation des testicules chez un baudet adulte, j'avais peur que ce soit un peu plus problématique à castrer sans risque pour le pépère.

Et puis, comme il a déjà sailli à plusieurs reprises (bon, pas ces 5 dernières années, peut-être), j'imagine que même castré, il gardera l'instinct de saillir.

Par ailleurs, pour un âne qui n'a pas été manipulé plusque ça depuis les deux ans que je le connais, je le trouve tout de même franchement docile, pas aussi "ombrageux", aussi sur la défensive que les étalons arabes d'un de mes copains, par exemple (je ne sais pas si c'est comparable, mais bon !)

izara a écrit:
maintenant , je n em'embête plus à les garder entier si je ne fais pas de repro ....
C'est vrai que mon but à moi n'est pas de faire de la repro, juste le fait que je me demande si le fait de le castrer à cet âge, avec son passé de reproducteur est réellement "utile" et changera éventuellement son caractère qu'il a déjà assez "pacifique"...

izara a écrit:
je peux en mettre un avec les hongres à condition qu'il n'y ait pas une femelle au milieu ....sinon c'est bagarre ...mon Kamal en a fait les frais What a Face
ça, c'est ^sur que si une femelle venait à se radiner dans un éventuel pré proche, le pôv' Tolstoï aurait certainement son gros copain sur le dos...

izara a écrit:
maintenant , Vincent te diras qu'Oscar est parfaitement équilibré, ce qui est vrai ....mais il est seul et il part en balade très souvent avec son maître......
C'est vrai que j'ai connu des étalons (poneys, plutôt) qui vivaient en troupeau, très équilibrés, même avec les hongres, et pareil pour l'entier d'Anéna, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
Carioline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 45
Localisation : Recey-sur-Ource
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Dim 08 Juin 2008, 19:38

marielle a écrit:
Bonjour Carioline Smile

Moi aussi j'ai tout de suite pensé à Vincent mais à mon avis son histoire avec Oscar est vraiment à part. Ces deux là c'est beaucoup plus qu'un propriétaire et son âne.... c'est une vraie histoire d'amour love

Pour arriver à faire tout ça j'imagine le temps partagé ensemble, c'est une vraie complicité qu'ils ont tissé là, c'est pas simple de faire de même Rolling Eyes
C'est un peu pour ça que je ne me suis pas précipitée pour dire oui d'emblée, je te prends ton âne au collègue. Pour l'instant, Nanou partage simplement son pré avec Tolstoï, mais il reste la propriété du copain.

Si je vois que c'est trop dur à gérer, ça restera ainsi jusqu'à ce qu'il lui trouve un nouveau maître plus apte que moi pour l'entretenir, mais à mon avis, il sera toujours destiné à rester dans un pré, ou à faire de la repro, s'il part ailleurs.

marielle a écrit:
Il ne faut pas se tromper ce n'est pas si facile de monter à dos d'âne... Rolling Eyes

C'est sûr que ma seule expérience de monter sur un âne, c'était quand j'étais ado, lorsque je m'occupais de la jeune ânesse de la ferme péda que je fréquantais alors, et que j'avais "débourrée" toute seule.

Je n'avais alors connu aucune difficulté pour en faire une tite ânesse bien élevée, mais aujourd'hui, les années faisant, j'ai un peu plus d'appréhension, je serais un peu moins sûre de moi, même si par ailleurs, j'ai un peu plus d'expérience "théorique" sur le comportement des bestioles.

Quoiqu'il en soit, si un jour je dois monter sur le dos de Nanou, ce sera au moins en présence de son propriétaire actuel, histoire d'avoir quelqu'un à portée de main si je tombe et me fais mal, hi hi hi ! Je le ferais bien aussi tester "mentalement" par un éventuel moniteur d'équitation, histoire de voir ce qu'il en pense. Le top étant de pouvoir l'emmener dans un club pour faire mes premières armes sur son dos, en solo, auprès d'un professionnel "averti", même si j'imagine que bien peu de moniteur d'équitation ont eu à faire travailler des Longues-Oreilles dans leur manège...

marielle a écrit:
Bon je ne me suis pas fait trop mal mais cela m'a beaucoup remise en question scratch

- d'une je n'avais pas de casque j'aurais vraiment pu me faire mal pale
-de deux je me rends compte que partir seule en promenade c'est pas évident : voilà mon ânesse partie au triple galop derrière la chienne qui courait aussi vite qu'elle pouvait la pauvre et moi bien impuissante....
Encore heureux que le jogger a barré le chemin sinon je n'étais pas prête de revoir ni l'âne ni le chien.....scratch

C'est vrai qu'avec Félicie, je partais seule, et il m'arrivait parfois de tomber. J'ai eu une ou deux frayeurs avec elle, mais jamais rien de bien dramatique. Alors qu'en tombant de cheval, un jour... j'ai failli me noyer, eh eh eh ! Après, question gabarit, ma douce Félicie était plus petite que Nanou, mais même si je n'ai pas pris beaucoup de cm depuis, j'ai pris quelques bons kilos, et je me vois mal monter sur le dos d'un âne "moyen", par respect pour lui. C'est pour ça qu'un "grand" âne m'intéresserait bien. Mais je te rassure, je ne me lancerais pas non plus totalement tête baissée dans l'aventure...

marielle a écrit:
Alors tu vois à ta place, un entier, en plus de 12 ans....ben je ne m'y risquerais pas pale ....à moins d'être toujours avec quelqu'un d'autre en promenade.....
Mais enfin tu peux toujours essayer, cela dépend aussi du caractère de ton loulou...
Soit bien prudente en tout cas Carioline!
Pfff, le pire, ce sera de trouver quelqu'un pour m'accompagner en balade, car on ne peut pas dire que j'aie un cercle d'amis très important par ici...

Et puis, sur ce coup, se balader avec d'autres équidés inconnus, c'est sûr que ça corserait un peu l'affaire (ce qui me fait donc tiquer vis-à-vis du caractère d'entier de Nanou, car castré ou pas, il le gardera à mon avis, même s'il n'est pas un monstre non plus)...

Faudra vraiment que je prévois une "étape" "croiser des équidés inconnus, en main", pour voir comment il réagit, le bestiau, avant de prendre quelque décision que ce soit. Même si on ne doit pas croiser énorméement de chevaux en balade dans mon coin, doit y en avoir de temps à autres...
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
Carioline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 45
Localisation : Recey-sur-Ource
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Dim 08 Juin 2008, 20:20

vincent a écrit:
Izara a sans doute plus d'expérience que moi,mais je ne suis pas sur du tout que castrer un ane de cet age là change fondamentalement son comportement:vu son attitude envers tolstoi,il a des habitudes d'entier bien installées.
Un anon d'un an qui perd ses coucougnettes,il ne voit pas la différence;un adulte si,et il risque de ne pas apprécier.
C'est un peu ce que je pense aussi. Sans dire qu'il n'appréciera pas, je pense surtout que les habitudes seront bien ancrées, et qu'il gardera son instinct d'entier par rapport aux saillies.

Mais pour le reste, il a toujours été relativement calme depuis que je le connais. Je l'approche avec des enfants, même si je reste un peu sur mes gardes tout de même (juste un tout peu plus qu'avec le groupe des femelles/hongres, en fait) et il n'a jamais eu un geste dangereux envers eux.

C'est sûr que quand les femelles sont en chaleurs, il est un peu plus excité, mais il n'a jamais eu de gestes violents envers moi, que ce soit morsures, cabrer ou quoique ce soit.

Bon, des fois, lorsque je le sortais pour le mettre à l'attache, en mettant le mousqueton de la longe au licol, sans autre moyen de contention, pour peu que les ânesses soient en chaleur, c'est vrai qu'il m'a tractée une fois ou deux, que j'ai du lâcher et qu'il a courru vers leur enclos, mais une fois sur place, je n'ai eu aucun mal à le récupérer et si je lui passe la longe en muserolle, ça suffit à le maîtriser sans problème.

D'ailleurs, au passage, sur ton avatar, quel type de matériel porte ton Oscar ? Pour l'heure, Nanou a un simple licol en nylon, mais j'ai fabriqué un licol Parelli pour Tolstoï, je compte en faire un pour Nanou, mais j'ai aussi entendu parlé de bride sans mors. Si je m'étais tournée vers une ânesse ou un hongre, c'est vrai que j'aurais peut-être opté pour ce type de bride pour monter.

Si je venais à monter Nanou, ça me laisse un peu dubitative tout de même... J'suis pas encore au niveau de Pat Parelli et autres chuchotteurs, tout de même... Je sais que certains recommandent de monter les ânes avec un mors coup de poing, mais ne serait-ce pas non plus trop cohercitif ? ? ? Mouais, je garde de mon stage attelage à l'Anena, qu'il vaut mieux une main douce sur un mors dur qu'une main dure sur un mors doux, ou un truc comme ça... M'enfin, passons.

vincent a écrit:
Si tu décide de le garder entier,le faire travailler est tout à fait possible,et je pense que c'est le meilleur moyen de le garder "dans les clous" au niveau comportement:il apprendra a se maitriser et dépensera son surcroit d'énergie.

En attendant de prendre réellement ma décision, une chose est sûre, quelque soit l'utilisation potentielle que je ferais de Nanou, depuis qu'il est avec Tolstoï, le baudet, il s'ennuie moins et doit déjà être un peu mieux dans sa tête, tout comme l'est un peu plus Tolstoï depuis qu'il est de nouveau en compagnie d'équidé. Pour moi, c'est déjà un bon point pour eux deux. Si en plus, je peux le faire travailler à mon goût, ce sera encore mieux, c'est sûr !

vincent a écrit:
Par contre,avant de monter dessus,j'attendrais qu'une confiance totale soit établie entre vous,c'est une question de quelques mois..J'observerais aussi son comportement face à toute sorte de situations (traffic auto,rencontres de congénères,etc..voir l'aventure de Marielle) et j'attendrais qu'il soit bien au point à la longe.
Je suis d'accord avec toi sur ce point, je n'imaginais pas non plus le monter du jour au lendemain, de but en blanc.

J'ai déjà un tout petit avantage, c'est que je le nourris chaque jour depuis 2 ans, à défaut de m'en occuper plus encore sur mon lieu de travail. Et j'avoue que depuis qu'ils sont dans le petit verger, régulièrement, Nanou est venu de lui-même me chercher des câlins et me suivait docilement pas à pas quand je faisais le tour de l'enclos pour estimer la quantité d'herbe qu'il restait à manger. Tolstoï, lui, était resté à brouter dans son coin.

Et j'envisage de toute façon de longues séances de travail à pied, en balade ou en longues-rênes pour éduquer un minimum le Nanou. Mais d'après certains de mes collègues, il semblerait tout de même que le machin ne soit pas totalement brut de décoffrage, que sa première propriétaire, animatrice à la ferme, l'utilisait il y a quelques années pour balader les gamins, et que le grand fiston du collègue à qui elle l'a laissé quand elle a quitté la ferme, le montait lui aussi.

Après, il y a aussi un ânier, à une trentaine de km de chez moi, il pourrait peut-être aussi me seconder dans l'évenutelle éducation de bourriquet... Mais pour moi, déjà, il a bon fond. Un bon fond d'entier, j'en suis consciente, mais un entier relativement posé.

vincent a écrit:
Moi aussi au début j'ai eu quelques déboires.Des trucs comme passer sous une branche basse pour se débarrasser du cavalier..mais ça c'est pas réservé aux entiers!

Hi hi hi, le truc de Félicie, "ma" première ânesse, c'était de me frotter la jambe contre le crépi, et accessoirement contre un tuyaux qui dépassait du mur. Mais ça, elle ne le faisait plus dès que c'était un gamin plus jeune qui était sur son dos !

vincent a écrit:
Les entiers n'ont pas que des défauts!Ils sont plus forts et ont le pied plus sur que les hongres,ils ont un moral d'acier et sont toujours partants pour aller découvrir de nouveaux horizons

J'ai l'impression que c'est ce que disent souvent ce qui ne démordent pas du travail d'avec leur entier... Quand j'étais ado, le père de Félicie était de toutes les Saint Nicolas du centre-ville. M. Martin (j'sais plus son prénom, Gérard ?), d'Anéna, ne tarissait pas d'éloge pour son entier Balthazard, il me semble, qu'il avait récupéré dans un drôle d'état et avait mis un bon bout de temps avant d'obtenir sa confiance.


D'ailleurs, une petite anecdote sur ce fameux entier d'Anéna. Lors de ce stage de 2 jours, j'avais ce fameux a priori sur la difficulté de gérer un âne entier, et j'avais essentiellement travailler avec le hongre de "Gérard" (entre guillemets car je ne suis plus sûre à 100% de son prénom) en qui j'avais totalement confiance...

Le dimanche, on part en balade sur le terrain pour mettre en pratique les techniques abordées sur le week-end. Je mène d'abord le hongre, puis laisse la place à un autre stagiaire. On arrive à un passage que Gérard qualifie un peu de délicat. Intérieurement, je suis soulagée de ne plus être aux guides pour ce passage, eh eh eh !

Sauf qu'avant de remettre la petite troupe en marche pour ce fameux passage, le bon monsieur dit au gars qui menait l'entier jusqu'à présent, un truc du genre : "X, tu as bien mené, mais sur ce passage un peu difficile, je préfère que ce soit une fille qui mène Balthazard, et je trouve que Caroline s'en sort pas mal, donc c'est elle qui va prendre les guides". Là, je crois que j'ai du un peu changer de couleurs, hi hi hi ! Non seulement je serais aux guides dans le passage délicat, mais en plus, je ménerais l'entier et pas le hongre ! Gasp !

Bon, je ne sais plus trop de quelle nature était la difficulté du passage, peut-être une descente un peu étroite et grasse, mais à la sortie du passage, Gérard ne tarissait pas d'éloges sur ma conduite, alors qu'en fait, je n'avais pas franchement été sûre de mon coup !


vincent a écrit:
Et puis ils ne sont pas entiers 24h/24,ils savent aussi etre calins..
Ca aussi, je l'ai entendu dire...


vincent a écrit:
C'est un peu plus compliqué qu'avec un hongre,mais le résultat en vaut la peine.
A vrai dire, je me dis que même si je parvenais simplement à le bâter, voire mêem à pouvoir le promener en longe, ça lui changerait radicalement la vie. Voire même simplement le fait qu'il reste en pature avec Tolstoï, c'est déjà nettement mieux que de végéter tout seul dans son enclos à la ferme...

vincent a écrit:
J'ai repris l'entrainement en selle hier avec O.,on avait du faire un break a cause de fourmillières,eh ben on s'est bien amusé!On a croisé un cortège nuptial en tracteur,avec les confettis et les cris et tout,j'était si fier de mon ane!On en a eu plein de compliments..
Tu m'étonnes ! Bravo Oscar !

vincent a écrit:
On a bisouté des juments,
Tu vois, c'est plus ça que je crains : une éventuelle rencontre avec d'autres équidés. Quelle a été la réaction d'Oscar ?

Après, j'imagine qu'avec l'expérience, ça se gère. Comment réagit Oscar ? Comment as-tu procédé pour qu'il retienne ses ardeurs ? Au printemps dernier, j'ai tout juste touché du doigt l'univers de l'endurance équestre. J'adhère pas totalement à ce "sport", vu ce qu'on m'en a dit, mais à priori, lors de ces épreuves, les étalons croisent des juments et cie. Mon maître de stage (initialement pas dans le monde du cheval, je surveillais les gypaètes barbus avec lui), reconverti dans l'élevage de mules et d'entrainements pour chevaux d'endurance, me disait que durant les épreuves, il y avait d'ailleurs un code, du genre accrocher un ruban sur la queue des chevaux, signalant qu'en telle couleur, c'était un étalon, telle autre, une femelle en chaleur, telle autre un cheval qui bottait... Y'en a qui en save plus ?


quote="vincent"] 10 heures de bonheur..Bah pourquoi ne pas vous l'avouer,j'ai de plus en plus de mal à me séparer de lui,meme pour quelques heures..Je vais plus beaucoup travailler du coup Laughing ..Je sors plus non plus..
Bon,je suis un peu..euh.. spécial,mais rigolez pas trop,ça peut vous arriver aussi! [/quote]
Moi, je comprends tout à fait... Et je vais même jusqu'à penser que le jour où on n'aura plus de pétrôle, je pourrais toujours aller travailler sur le dos de Nanou, hou hou hou ! ou j'attellerais mon petit Tolstoï !
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Lun 09 Juin 2008, 00:38

Citation :
Mais pour moi, déjà, il a bon fond. Un bon fond d'entier, j'en suis consciente, mais un entier relativement posé.

C'est l'impression qu'il donne en effet,d'après ta description..
Citation :
Tu vois, c'est plus ça que je crains : une éventuelle rencontre avec d'autres équidés. Quelle a été la réaction d'Oscar ?

Après, j'imagine qu'avec l'expérience, ça se gère. Comment réagit Oscar ? Comment as-tu procédé pour qu'il retienne ses ardeurs ?
En l'emmenant les plus souvent possible flairer les anesses et les juments!En lui laissant le temps de se rendre compte qu'avec une cloture entre eux,y a pas moyen d'aller plus loin..Il brait beaucoup,s'agite un peu puis se calme rapidement,se met à brouter.Un bon calin la-dessus et on repart!
Par contre,si on croise un autre cavalier..danger!
-je fais en sorte de le voir avant lui
-je le fais immédiatement et très fermement sortir du chemin,quitte a entrer dans les brousailles ou les cultures
-entier ou hongre ou anesse,80% des chevaux de selle paniquent à leur vue..Une fois on a croisé un pur sang anglais,meme en se mettant à 50m dans le champ son cavalier a pas pu le controler et ils ont fait demi tour au triple galop!
Citation :
D'ailleurs, au passage, sur ton avatar, quel type de matériel porte ton Oscar ?
C'est un simple licol en corde,comme L'anier nous a appris à les faire,avec la seule différence qu'il n'y a pas de boucles sur les cotés mais une seule en bas,ou j'attache une longue corde qui fait office de renes et de longe,comme le mecate sur un bosal.Un mors je saurais pas m'en servir,et pis pouvoir brouter ça fait partie de notre contrat (en marchant!).
Je crois pas que les gencives soient le siege de l'obeissance chez l'ane,c'est dans la tete que ça se passe..
scratch scratch Une anesse qui veut diriger son anon,elle lui appuie un peu sur l'encolure pour le faire tourner (ça c'est les renes),voir lui mordille un peu le popotin pour avancer(ça c'est la longe)(j'espère que la cheffe lira pas jusqu'ici,pasque c'est interdit Evil or Very Mad mais j'avoue qu'il m'est arrivé de lui chatouiller un peu le fessier à O.)Ca fait toujours moins mal qu'un "coup de sonette" au mors,ou d'éperon,et y a pas de risque de blessure.Mais la plupart du temps,un bon coup de gueule suffit,meme si c'est pas élégant,j'ai tout un répertoire de jurons gratinés.Je suis pas un chuchoteur non plus lol!
Citation :
depuis qu'il est avec Tolstoï, le baudet, il s'ennuie moins et doit déjà être un peu mieux dans sa tête, tout comme l'est un peu plus Tolstoï depuis qu'il est de nouveau en compagnie d'équidé. Pour moi, c'est déjà un bon point pour eux deux.
Oui,et je suis sur que Nanou en est conscient et en tient compte dans son attitude envers toi,tout comme le fait que tu le nourisse et tout.Ta compagnie lui est agréable,il se dit "pourvu que ça dure",et il a pas de raison de faire l'andouille.
Un ane tient ce genre de raisonnement.
Citation :
sur ce passage un peu difficile, je préfère que ce soit une fille qui mène Balthazard
Ben oui,je sais pas à quoi ça tient mais c'est sur que les femmes sont plus douées pour comprendre et se faire comprendre des equidés..
Revenir en haut Aller en bas
dominique

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1033
Age : 67
Localisation : hadigny les verrières 88330
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Gérer un âne entier...   Lun 09 Juin 2008, 10:11

Eh bien je suis très contente de vous lire en ce qui concerne la gestion d'un entier, car j'ai Cadichon, entier de 20 ans passés et quelquefois, je me pose aussi des questions.
Mon Cadi a l'air très bien dans sa tête et depuis 5 ou 6 ans qu'il fait partie de ma famille, il ne m'a jamais posé de problèmes (je ne dis pas que ça ne peut pas venir). Il est très doux avec les enfants, ma dernière petite fille (18 mois) a été le chouchouter et il n'a pas bougé d'un poil, se mettant à sa portée, c'était super mignon. En balade, il marche très bien, et est très rigolo quand on longe un terrain avec des vaches.Il brait et part en regardant derrière lui jusqu'à ce qu'on ne les voit plus.. Dans nos coins on ne croise jamùais de cavaliers donc, je ne peux pas savoir ce qui se passerait et j'espère ne jamais le savoir.Il s'efface toujours devant les femelles car elles le chassent au moment des câlins , mais il attend son tour, simplement, et en profite pour en avoir plus ......
Je ne l'ai pas encore monté mais ce n'est pas l'envie qui m'en manque.Je ne suis plus très souple et je crains les chutes.
Jamais il n'a botté, à peine une levée de patte arrière quand je le titille un peu trop pour son gout .
A la St Nicolas cette année, il a fait le défilé avec des chevaux de trait et je me demandais ce que cela allait donner..................Ben, rien . Sage comme tout , ni lui ni les chevaux, personne n'a bougé et j'étais très fière .....
Quand à le caster, j'aurais trop peur que l'opération ne le tue.
Alors de temps en temps j'ai un ânon, que je place dans des familles où je suis sûre qu'ils sont bien et je vais les revoir de temps à autre
Pour moi c'est vraiment une bonne bête et j'aurais vraiment du mal à m'en séparer malgré l'inconvénient des ânons .
Revenir en haut Aller en bas
http://gite-hadigny.wmi.fr
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Lun 09 Juin 2008, 12:29

Ce que j'ai pu constater avant et après castration :

Cappuccino, castré à 18 mois car insupportable avec les femelles qu'il mordait méchament (très vilaine blessure) mais respectueux avec les humains. ......N'a plus jamais mordu les anesses, a toujours été le chef du troupeau et ce même avec Crispiy qui est resté entier encore quelques années à ses cotés. Continue de saillir allégrement mes deux anesses!!!!

Crispy, papa de Mikado.......rester entier pendant 3-4 ans (je sais plus Embarassed ).............pas vraiment porté sur la chose d'ailleurs, si ce n'est que je ne voulais plus de naissance, il aurait pu rester entier toute sa vie!!!!!

Mikado.........chaud lapin, castré à 15 mois parce que Oudini des clôtures, barrières, portes de boxes pour aller saillir sa maman Evil or Very Mad Rolling Eyes !!!!!!

Pompom, arrivé chez moi il y a un an et demi, âge évalué entre 12 et 15 ans plutôt 15..........deux propritaires avant, mal traité par le premier, gavé et gâté par le deuxième, il a eu l'habitude de porter des ptits enfants sur son dos et de tirer une charrette. Il a toujours vécu seul donc pas connu "l'Amour".
Il a passé un mois, avec son statut d' entier côté à côte avec mon troupeau, les 3 premiers jours furent chÔÔÔ......chÔÔÔ......chÔÔÔ, il a passé les barrières et désolée Embarassed mais pas de distinction entre mâles et femelles, comme dit mon véto, un cul est un cul ............sauf avec Cappuccino, mais intervention humaine nécessaire d'urgence, je ne tennais pas à avoir un mort.
Mise place des règles de respect envers humain et congénères.........tssssss c'est musclé tout en restant sans aucune violence.........et un mental d'acier!!!!!!!
Passé cet épisode, il a attendu son opération sagement sans plus passer de l'autre côté. 10 jours après la castration, il a décidé que maintenant suffit l'isolement, il a enjambé mes 4 rangs de ruban électriques sans aucune de difficulté Razz

Conclusion pour les 4 hongres, je n'ai jamais eu de problèmes de comportements envers les humains alors qu'ils étaient entiers et reste convaincue que c'est une question d'éducation...........

Ayant sailli ou non avant castration............ils ont 2 femelles sous la "main"...........et se les partagent en toute intelligence à tours de rôle aux moments des chaleurs pour le plus grand bonheur de tout le monde.

Comme quoi les ânes ne saillissent pas que pour la reproduction mais pour leur plaisir!!!!!

Après, hongre ou entier, je pense que c'est plus dans la régularité, la constance du travail que tu fais avec lui, que tu as un animal aussi sur que possible, avec, quelque soit le sexe, un %tage de risque élevé. L'équitation (cheval ou âne) est un des sports les plus dangereux, il ne faut pas l'oublier!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
izara

avatar

Féminin
Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : maine et loire (49)
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Lun 09 Juin 2008, 23:19

Citation :
L'équitation (cheval ou âne) est un des sports les plus dangereux

après le foot!!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Lun 09 Juin 2008, 23:35

izara a écrit:
Citation :
L'équitation (cheval ou âne) est un des sports les plus dangereux

après le foot!!!! lol!

Sur le terrain ou derrière le ptit écran lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Mar 10 Juin 2008, 11:22

mon expérience des entiers...Alfi qui a tt juste 2 ans passait son temps a essayer de saillir Boulie,qui était mordeur....mais a coté de cela,çà allait,pas un ane en rute intenable!!
et Ti'Biscuit,castré a 1 ans car me montait dessus... lol! et tres mordeur,cela commence a passer doucement....apres comme dit des les autres temoignage,les caracteres des anes different d'un animal a l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Carioline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 45
Localisation : Recey-sur-Ource
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Mar 10 Juin 2008, 21:35

Citation :
En l'emmenant les plus souvent possible flairer les anesses et les juments!En lui laissant le temps de se rendre compte qu'avec une cloture entre eux,y a pas moyen d'aller plus loin..Il brait beaucoup,s'agite un peu puis se calme rapidement,se met à brouter.Un bon calin la-dessus et on repart!
Par contre,si on croise un autre cavalier..danger!
Lorsqu'il était sur la ferme, le pauvre Nanou n'avait pas franchement trop l'occasion d'aller flairer les copines et le copain d'à-côté. De près tout du moins. Il les avait à vue, mais avec souvent au moins 2 m d'allées entre sa pâture et la leur...

Les premières approches et les premiers contacts entre lui et Tolstoï, voire avec ses comparses de la ferme quand ils se sauvaient et se retrouver à ses côtés, ont toujours été un peu houleuses. Surtout en Oural, hongre qui mène le groupe des femelles et son père Nanou, d'ailleurs. Avec Tolstoï, je ne dis pas qu'il a fait dans la tendresse, mais ça me semblait tout de même moins violent qu'avec Oural. Pourtant, on ne peut pas dire que Toï fasse lui aussi dans la dentelle, ni qu'il soit de même gabarit.

Actuellement, chaque fois que je passe devant le verger (2 à 4 fois par jour), les deux bourriques sont jamais très loin l'une de l'autre. Un ami me dit que de temps à autres ils se talochent, mais cela n'a rien à voir avec les mandales que se filaient Oural et Nanou. Mais j'avoue que le jour où j'ai fait la "transhumance" entre la ferme et le verger, j'étais tout de même soulagée que Nanou n'aie pas remarqué Baluchon, l'autre hongre du village. Je ne voulais pas amener de suite un degré de difficulté supplémentaire pour cette première balade avec Nanou. Je ne peux pas dire avec certitude comment il réagira le jour où il y aura un autre équidé en face, mais j'imagine qu'il ferait comme Oscar.

Je pense donc y aller progressivement, le tester déjà, à pied, sous peu, dans des circonstances variées mais sans autres équidés accessibles, pour tester ses réactions au village, par exemple, car on ne peut pas dire qu'à la ferme, paumée au milieu des bois et des prés, il n'y a guère de stimulations...


Citation :
-je fais en sorte de le voir avant lui
C'est sûr que c'est mieux, mais ne serait-ce qu'avec ma chienne associable, je sais aussi que ce n'est pas toujours facile de voir avant eux le danger...

Citation :
-entier ou hongre ou anesse,80% des chevaux de selle paniquent à leur vue..
Ah ça, les chevaux, sont pas toujours très intelligents hi hih i !

Citation :
C'est un simple licol en corde,comme L'anier nous a appris à les faire,avec la seule différence qu'il n'y a pas de boucles sur les cotés mais une seule en bas,ou j'attache une longue corde qui fait office de renes et de longe,comme le mecate sur un bosal.
C'est vrai que je n'avais pas vu que tu n'avais pas les noeuds sur les côtés, comme sur celui que j'ai fait pour Toï. Ca change quoi, cette absence de noeud "latéraux" ?

Et, excuse moi, j'a pas encore été lire la totalité de tes messages, mais quand tu parles de L'ânier, c'est un pseudo sur le forum, je présume, une personne qui vous a donné une technique pour faire des licols en corde, c'est ça ? Je peux trouver les indications dans quelle rubrique, pour comparer avec celle dégottée sur le net pour le licol de Toï ?

Les mécates, je maîtrise pas encore, si ce n'est que j'ai aperçu le nom dans le bouquin de Parelli dont s'est "débarassé" ma copine branchée éthologie équine. C'est quoi la différence profonde avec les rênes, hormis que ce ne soit pas relié à un mors, bien évidemmment, eh eh eh !

Citation :
Un mors je saurais pas m'en servir,et pis pouvoir brouter ça fait partie de notre contrat (en marchant!).
Hi hi hi, sur ce coups-là, on est encore sur la même longueur d'onde, si tant est que ce n'est pas sous forme d'arrêts, Tolstoï a le droit de brouter en marchant... Il sait très bien faire, mais ce qu'il sait très bien faire, quand ce n'est pas moi qui l'ai en longe, c'est faire de vrais arrêts miam-miam en se jouant de son ânier inexpérimenté, le gredin !

Et moi aussi, si je peux trouver une alternative au mors, ça me brancherait. Bon, faudra que j'atteigne le même degré de complicité que toi avec Oscar, mais je suis un peu dans le même état d'esprit...

Citation :
Je crois pas que les gencives soient le siege de l'obeissance chez l'ane,c'est dans la tete que ça se passe.. scratch scratch Une anesse qui veut diriger son anon,elle lui appuie un peu sur l'encolure pour le faire tourner (ça c'est les renes),voir lui mordille un peu le popotin pour avancer(ça c'est la longe)
C'est comme chez les toutous, les chiennes n'ont pas de collier pour gérer leurs chiots...

Citation :
Ben oui,je sais pas à quoi ça tient mais c'est sur que les femmes sont plus douées pour comprendre et se faire comprendre des equidés..
J'sais pas si c'est totalement vrai, mais ça se vérifie souvent, y paraît, hi hi hi ! Ceci dit, entre ma période enfant/ado, je pense que j'ai perdu un peu de ma sensibilité animale, je trouve... J'ai perdu un poil de feeling, même si on me dit que j'en ai tout de même...

Bon, je sais bien que tout n'est pas gagné sans effort, mais on va essayer de suivre modestement ta trace, hi hi hi !
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
Carioline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 45
Localisation : Recey-sur-Ource
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Mar 10 Juin 2008, 21:40

Merci de vos expériences, aux unes et aux autres... C'est très enrichissant, je prends note, je prends note !

Izara, Françoise, je vous rassure quand même par rapport à mes idées d'équitation potentielle sur Nanou, ce n'est pas non plus prévu pour tout de suite, et quand bien même si un jour je le monte, lorsque j'avais encore Félicie, je ne la montais même pas 1/4 du temps de balade. Ce qui m'importait le plus, c'était les longs moments de balade à ses côtés...

Et j'espère que ce sera encore le cas avec Toï, et Nanou, qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Mar 10 Juin 2008, 23:19

Citation :
les longs moments de balade à ses côtés...

... sera encore le cas avec Toï, et Nanou, qui sait !
Citation :
le jour où on n'aura plus de pétrôle, je pourrais toujours aller travailler sur le dos de Nanou, hou hou hou ! ou j'attellerais mon petit Tolstoï !
cheers Pourvu que tout ça vienne,quel bonheur!
Alexei Miller,patron de GASPROM,prévoit le baril à 250 euros à court terme!
Ca va etre le boom du bourriquet! bounce Chacun son sien,et les poons et les gros percherons et les grandes attelées de 40 paires de boeufs!Les diligences,les traineaux,qu'est-ce qu'on va etre heureux! flower Les océans couverts de voiles et le ciel pur et vide! sunny
Dis c'est quand bounce qu'on y va!
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 25
Localisation : Cévennes Vivaroises (Ardèche)
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Dim 15 Juin 2008, 12:30

Citation :
Pourvu que tout ça vienne,quel bonheur!
Alexei Miller,patron de GASPROM,prévoit le baril à 250 euros à court terme!
Ca va etre le boom du bourriquet! bounce Chacun son sien,et les poons et les gros percherons et les grandes attelées de 40 paires de boeufs!Les diligences,les traineaux,qu'est-ce qu'on va etre heureux! flower Les océans couverts de voiles et le ciel pur et vide! sunny
Dis c'est quand bounce qu'on y va!


drunken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Sam 09 Aoû 2008, 13:36

J'ai retrouvé cette page web qui relate des accidents avec des etalons.
Meme si elle parait plutot de mauvaise foi (ils remontent jusqu'en 1946,sur une telle périodes on aurait surement pu trouver autant d'accident avec des hongres.)
Mais c'est pas inutile à lire (c'est en anglais)
http://www.muleinfo.com/ ,the jack files dans le menu de gauche.
Je traduit les regles de securité qu'ils recommandent:
Citation :
Our cardinal rules in handling even the most docile jacks are
***** Do not turn your back on them.
***** Treat them fairly, but reprimand dangerous behavior immediately and with force necessary to stop the behavior.
***** Do not pick at them. Punish the behavior and then forget it.
***** Always breed at the same place at your farm and expect stud behavior to occur around the breeding farm.
***** Always demand gentleman behavior at shows, trail rides, etc.
***** Always provide other activities for jacks other than breeding - riding, driving, lessons, whatever.
***** Always provide an safe enclosure with a view the farm and all its activities. (many states have requirements for stud enclosures) Don't isolate a jack.
***** Take as good care of the jack as you do the other animals. Regular vet care and farrier attention.
***** Love your jack for what he is.
-ne jamais tourner le dos à un etalon (!)
-les traiter gentiment,mais reprimer immédiatement tout comportement dangereux,avec la force necessaire pour arreter ce comportement
-ne pas le harceler(etre pointilleux),punir le comportement puis pardonner
-toujours le faire saillir au meme endroit,et prevoir un "comportement d'étalon" lorsqu'il s'y trouve ou y passe
-toujours exiger une attitude irreprochable dans les expos,les balades
-toujours lui faire faire d'autres activités que les saillies,les monter,les atteler ou faire du dressage
-avoir toujours un enclos sur avec vue sur les activités de la ferme,de la maison,ne pas isoler un étalon
-Le soigner comme ses autres betes,véto et marechal
-L'aimer pour ce qu'il est

A noter que la question de Carioline concernait les entiers,pas les étalons comme ci dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 25
Localisation : Cévennes Vivaroises (Ardèche)
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Dim 10 Aoû 2008, 15:28

J'aime bien le "l'aimer pour ce qu'il est"...
Ca veut dire ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Dim 10 Aoû 2008, 17:37

Citation :
J'aime bien le "l'aimer pour ce qu'il est"...
Ca veut dire ??


Dans la nature,les étalons doivent se battre pour se reproduire,cela suppose d'autres qualités (force,courage,fierté,indépendance,volonté..)
que celles qu'on recherche le plus habituellement chez un animal de compagnie (douceur,calme,soumission..)..
Il faut l'accepter avec ces qualités-là,ou mieux l'aimer précisement à cause des ces caractéristiques,et ne pas lui demander un comportement d'anesse ou de hongre..meme si des fois ces meme "qualités" posent des problèmes ou limitent ce qu'on peut faire avec lui.
(Par exemple Ivan le maraicher il m'a dit qu'Oscar il le voyait bien arracher les patates, mais pas sarcler délicatement les rangs de légumes fragiles:lol: )
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 25
Localisation : Cévennes Vivaroises (Ardèche)
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Ven 15 Aoû 2008, 22:10

lol!
Oscar ne serait donc pas la délicatesse incarnée ?


Merci pour l'xplication, j'ai mieux compris.
Revenir en haut Aller en bas
Carioline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 45
Localisation : Recey-sur-Ource
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Sam 16 Aoû 2008, 23:06

Ah y est, j'ai enfin une connexion Internet après une longue absence ! ! ! Vous aurez la primeur de mon retour sur la toile !

P'tite balade de 2-3 km avec Tolstoï et Nanou, pour les déménager de pâture. J'ai profité de la présence d'amis pour les sortir en duo.

Il semble de plus en plus évident que Nanou ne veut marcher que derrière le petit Toï, que tenait en main le copain. Dès qu'il se retrouve devant mon âne officiel, le grand nanou s'arrête, baisse les oreilles... Sans plus de véhémence que ça, tout de même.

Arrivée à quelques centaines de mètres de leur nouvelle pâture, nous nous sommes arrêtés pour brosser en profondeur et le préparer pour le bâter.Chose que je n'avais jamais fait avec lui jusqu'alors. Je lui ai fait sentir le tapis, puis lui ai mis sur le dos.Pas un frémissement. Je continue donc.

Je pose le bât sur le dos. Monsieur ne bouge pas plus, continue à brouter négligemment. Il ne bougera guère tout le temps de régler le bât à sa taille.

Etape suivante, faire quelques mètres pour voir comment il marche bâté. On croise 3 taureau, Nanou s'arrête et les salue d'un braiment tonitruant. Les 4 bestioles se regardent de part et d'autres, sans signe d'hostililté.

Comme le Longues-oreilles ne bronche pas plus que ça, je cède à l'envie de mettre la p'tite fille de mes amis sur son dos. 9 ans, toute fluette, jeune cavalière. Hop, elle enfile la bombe et je la porte sur le bât, tout en continuant à la tenir pour la faire descendre promptement en cas de défense. Pas de réaction, la petiote fera la moitié du chemin restant sur le dos de Nanou, pour laisser la place à son p'tit frère pour le reste du trajet. Jamais Nanou n'a bougé.

Bon, c'est sûr, les enfants nous ont rejoint que sur la dernière partie du trajet, sur un chemin tranquille, pas sur la partie route (où nous avons croisé un cortège de mariage, klaxonnant à tout va, même à notre approche... Nanou s'est arrêté... pour leur braire au nez !).


Mais une toute première à mes côtés, je trouve que "mon" Nanou s'est toujours montré aussi gentil...
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Mar 28 Oct 2008, 20:54

Encore un petit conseil..

Un bon moyen d'éviter les "frictions",c'est d'établir une routine la plus régulière possible:repas,soins,balades,gourmandises etc..à heures ou fréquences fixes.
C'est rassurant pour un ane de savoir ce qui l'attend,ce qu'il peut espérer dans les heures à venir,
et ça lui évite de réclamer tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 25
Localisation : Cévennes Vivaroises (Ardèche)
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Sam 01 Nov 2008, 17:02

vincent a écrit:

C'est rassurant pour un ane de savoir ce qui l'attend,ce qu'il peut espérer dans les heures à venir,
et ça lui évite de réclamer tout le temps.


Tout à fait d'accord ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
piero



Masculin
Nombre de messages : 869
Age : 57
Localisation : 37
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   Sam 01 Nov 2008, 21:36

vincent a écrit:
Encore un petit conseil..

Un bon moyen d'éviter les "frictions",c'est d'établir une routine la plus régulière possible:repas,soins,balades,gourmandises etc..à heures ou fréquences fixes.
.

Le revers de ce pseudo-avantage c'est aussi le risque de rendre l'âne capricieux; le jour où ça ne vient pas "comme d'habitude" il s'énerve et le fait savoir.

En éducation éthologique il est conseillé le contraire, car, lorsque l'animal (équidé....) est face à une situation sans cesse différente et nouvelle, il a beaucoup plus de concentration pour observer et obéir à la demande de son maître, et devient mentalement plus disponible et patient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gérer un âne entier...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gérer un âne entier...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Besoin d'une recette simple : petit thon entier
» A tout ceux qui ont gardé leur cheval entier
» garder son cheval entier
» (80) {NL 02/09/08} ESGARD entier fjord 23 ans
» je cherche entier pour saillie 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alm-Âne-Ach :: "L'éthologie" Asine :: Education-comportement-
Sauter vers: