Alm-Âne-Ach

Forum de discussion sur les Ânes
 
AccueilCalendrierS'enregistrerConnexionSite d'Alm-Âne-Ach

Partagez | 
 

 L'âne et ses compagnons d'herbage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: L'âne et ses compagnons d'herbage   Mar 04 Mai 2010, 14:29

L'âne est un animal grégaire. Il vit dans un groupe stucturé en hiérarchies.

Pour son bien être, son équilibre, la première des questions à se poser, serait :

Quel compagnon donner à mon âne.

Dans l'idéal, le meilleur compagnon reste un autre âne. Mêmes langages, mêmes codes, mêmes références hiérarchiques, mêmes jeux.

Il est cependant très intelligent et capable de s'adapter à d'autres espèces. Encore faut-il suivre quelques règles d'acclimatations pour une cohabitation réussie.

L'âne est territorial. S'il est le premier arrivé dans les lieux, il va défendre son territoire. Un nouvel arrivant peut-être perçu comme un danger, une menace et chassé de manière musclée. L'âne charge et tape violement des antérieurs. Les signes précurseurs de cette attaque, nous échappent souvent par manque de connaissance. Les autres espèces amenées à cotoyer nos ânes, sont aussi ignorantes des codes d'avertissements asins et ont toutes les chances de se faire massacrer.

C'est pourquoi, il est important de placer TOUT NOUVEL ARRIVANT, sur un terrain séparé. De leurs laisser le temps de s'observer mutuellement, de vivre côte à côte.A nous d'observer, TOUTES leurs réactions, mimiques pour suivre l'évolution au fil des jours et "sentir" le bon moment de les réunir.

Prévoir un territoire neutre pour les deux partis, genre une parcelle bien herbeuse.
Entre ânes, ils vont mettre en place la hiérarchie. Ils parlent le même langage et si l'on a pris soin de leurs laisser suffisamenent de temps pour se connaître, les choses se passent normalement de manière assez paisible.
`

_________________


Dernière édition par Françoise le Ven 26 Nov 2010, 21:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: L'âne et ses compagnons d'herbage   Mar 04 Mai 2010, 15:37

Âne - Âne

J'ai déjà un âne et je veux lui joindre un compagnon âne !

1. J'ai une femelle

Les femelles sont dans le groupe, très calmes, passives, contemplatives. Sorties de l'enfance, elles recherchent peu le jeux.
Personnellement je conseille comme meilleure compagnie, une autre anesse.

Lui offrir un entier, c'est certes le bonheur de vivre une naissance à la maison mais aussi savoir que dès la mise bas, le mâle va la re-saillir. C'est un bébé tous les 13 mois.
La femelle est en chaleurs tous les 21 jours et celles-ci durent une semaine. Penser les séparer pendant toute une semaine tous les mois, toute l'année est une immense galère et l'assurance de se fâcher avec ses voisins. Le niveau sonore de leurs braiments atteint des décibels très élevés !

C'est aussi se retrouver, soit avec un bébé anesse qui NE doit en AUCUN cas, être saillie par son père.
Soit un ânon qui risque de saillir sa mère ou entrer en conflit hormonal avec son père.

Il faut être prêt, soit à placer les bébés, soit à la castration des entiers.

2. J'ai une entier

Le meilleur conseil que je puisse donner, c'est de commencer par le castrer. Puis de le mettre avec un hongre.

Les mâles (entiers ou hongres) sont TRES mais alors TRES joueurs, c'est une activité pluri-quotidienne importante pour leur équilibre psychique. Ils font des courses poursuites, des simulacres de combats.
La compagnie d'une femelle est, je pense, assez frustrante pour un âne.
"Couple" hongre - entier : j'ai plusieurs témoignages de propriétaires contraints de faire castrer le mâle qui saillissait le hongre. Et oui, la nature a ses besoins.

"Couple" entier - entier : c'est prendre des risques de luttes bien plus sévères que celles ludiques. Il peut toujours y avoir dans leur environnement même lointain (les ânes sentent les odeurs d'une femelle en chaleur sur plusieurs kilomètres à la ronde), une femelle qui les appellent. Il est alors utopique et dangereux de penser que nous seront capables de gérer 200 à 300 kg de muscles dirigés par des impulsions hormonales.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: L'âne et ses compagnons d'herbage   Mar 04 Mai 2010, 15:54

Âne - cheval ou poney

C'est après le compagnon âne, le moins mauvais choix.

Le comportement des ânes est subtilement différent du comportement équins. Il faut vivre avec les deux espèces pour noter cette différence difficile à définir.

Les ânes forment un clan très soudé, très solidaire. Ils mangent, se déplacent, dorment toujours très proche physiquement les uns, des autres.

Le cheval est beaucoup individualiste, il broute à distance respectable de son congénère, idem pour dormir et va et vient sans nécessairement rejoindre systématiquement les autres.

Ils ont cependant des mimiques intimidatoires communes et se comprennent et se respectent.
Dans certain cas, c'est l'âne qui mène la barque, dans d'autres c'est la cheval. Impossible de prévoir. Je connais une petite anesse qui mène par le bout du nez, une troupeau de 3 chevaux de Islandais et qui jouit de la protection suprême du dominant cheval.

A éviter, ici aussi, le cohabitation entier et femelle...
Les mélanges jument - âne : mule et anesse - étalon : bardot donne vie à des êtres particuliers, destinés à des connaisseurs avertis uniquement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: L'âne et ses compagnons d'herbage   Mar 04 Mai 2010, 16:12

Âne - mouton

Depuis de nombreuses années, à bourlinguer sur les forums ânes, j'ai lu autant de témoignages réussis que de catastrophes dramatiques avec cette composition.

Il est coutume dans certaines régions de mettre une anesse dans un troupeau de mouton. Etant très territoriale, l'anesse va chasser sans peur, chiens errants, loups, renards ou autres carnivores. Elle est souvent secondée par des patous, berger des pyrrénées.
L'anesse étant comme je l'ai déjà précisé, calme et peu en recherche de jeu, elle convient mieux à ce rôle. C'est aussi généralement une bête pas trop jeune, ayant déjà eu des petits et donc posée et stable.

Les mâles ou hongres risquent de vouloir appeler le mouton au jeu. La manière de jouer asine est trop brutale pour un mouton. Nombres d'entre eux, se sont retrouvés mordus, soulevés de terre, relâchés au sol ou secoués violement, blessés ou même tués.

Donc pas franchement de communication intéressante entre ces deux espèces.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: L'âne et ses compagnons d'herbage   Mer 05 Mai 2010, 13:35

Âne - Chèvres

La chèvre est un animal bien plus agile et bien plus joueur que le mouton.

Elle peut être une bonne compagne pour un âne mais ATTENTION prudence. Ces petites bestioles sont des "cornues", elles se défendent et jouent avec leurs cornes.

D'expérience personnelle, enfin surtout celle de mon pauvre Cappuccino : Notre Ti-bouc, qui fait sa loi à la distribution de foin, lui a encorné l'oeil. Il a perdu la vue de ce côté, mais les conséquences auraient pu lui être fatale. La corne ayant transpercer l'oeil, Cappuccino aurait pu succomber à une hémorragie interne.

De l'autre côté, certains ânes, chargent les biquettes. Elles sont plus habiles à se défendre que le moutons. Il est important de preserver un passage et un abri, accessible uniquement par les chèvres, où elles pourront se retirer en cas de jeux asins trop violents.

Quand la cohabitation se passe au mieux, il y a une réelle complicité entre les ânes et les biquettes.

_________________


Dernière édition par Françoise le Jeu 06 Mai 2010, 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: L'âne et ses compagnons d'herbage   Jeu 06 Mai 2010, 12:57

Âne - chien

Je le répète, l'âne est territorial. D'instinct, il protège son territoire contre toutes espèces pouvant être un danger. Le chien est un canivore, donc un prédateur.

A notre contact, par acclimatation à notre environnement, certains nanous acceptent facilement et rapidement, le(s) chien(s) de la maison.
A nous de prendre le temps des présentations et d'être vigilent, pour rassurer âne et chien, sur leurs intentions paisibles.

TOUT nouvel arrivant chien est un ETRANGE, donc un danger. Il peut se faire charger par l'âne, même si celui-ci est totalement copain avec SES chiens à lui.

Un chien habitué à SES ânes, va être confiant face à un âne étranger et risque de se prendre une sacré chataîgne.

Attention de tenir vos chiens, et vos ânes et d'être prudent à toutes nouvelles rencontres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4358
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: L'âne et ses compagnons d'herbage   Jeu 06 Mai 2010, 12:58

Âne - Vaches

On voit parfois un âne au milieu d'un troupeau de vache ou une vache dans un troupeau d'âne.

L'entente semble possible et d'après les témoignages que j'ai lus, chacun semble cependant rester de son côté.

J'ai tendance à jouer de prudence et personnellement j'aurais très peur de mettre en âne au milieu d'un troupeau de bêtes à cornes. L'expérience de mon Cappuccino avec la corne de Tibouc Bonsaï m'a déjà été assez pénible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'âne et ses compagnons d'herbage   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'âne et ses compagnons d'herbage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'âne et ses compagnons d'herbage
» Seimes d'herbage ou de prairie au début de l'été.
» nos ptit compagnons!!!!
» sauges et rosiers, bons compagnons?
» les compagnons de Djinn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alm-Âne-Ach :: Les copains de vos n'ânes :: Présentation de vos autres animaux-
Sauter vers: