Alm-Âne-Ach

Forum de discussion sur les Ânes
 
AccueilCalendrierS'enregistrerConnexionSite d'Alm-Âne-Ach

Partagez | 
 

 séparation 2 ânons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
iguaçou

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Nord, Saint-Amand-les-Eaux
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: séparation 2 ânons   Sam 03 Déc 2011, 22:59

Bonjour, Laughing

Je suis toute nouvelle sur ce forum que j'ai découvert récemment. J'ai quelques soucis et espère que vous pourriez m'accorder un peu de temps pour me conseiller.
J'ai adopté, il y a 2 mois deux ânons mâles de 9 et 10 mois, ayant toujours vécut ensemble.
Au début, ils étaient très dociles; pas de difficultés pour mettre le licol, ils commençaient à donner leurs pattes.
Mais depuis 2 semaines, leurs comportements changent, surtout du plus petit "Iguaçou".
Quand j'arrive dans leur pâture, ils se laissent approcher, je les carresse un peu mais quelques minutes après, ils se désîntéressent de moi et commençent à jouer intensément ensemble (se mordillent, coups de pattes, se lèvent sur leurs pattes postérieures, se coursent). Dès ce moment, il devient impossible de les attraper pour leur mettre le licol. Dès qu'ils me voient arriver, ils se collent l'un à l'autre, comme pour mieux se lier contre moi.
Je conçois qu'ils n'aient pas encore confiance en moi car ils sont arrivés depuis peu et qu'étant jeunes, ils ont besoin de jouer. Cependant, ce comportement est-il normal? Surtout que les premières semaines tout se déroulait bien.
Le plus petit "Iguaçou" (gris avec la croix de st André), plus nerveux et moins doux de caractère, semble jaloux. Quand je m'approche de son copain "Izogwai" (âne commun style âne du berry) il court instantanément vers lui pour le mordiller et donc je suis contrainte de m'écarter.
Face à leur jeu, je n'ose pas m'interposer. Est-ce que je le devrais? Dois-je les séparer en m'imposant fermement? Cela ne rique t-il pas de les effrayer et de leur faire perdre plus confiance? confused
Merci de m'aider car je crains que la situation ne continue de bloquer et donc de ne plus pouvoir les manipuler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Sam 03 Déc 2011, 23:20

Oui, ils ont un comportement normal !

Laisse leur le temps de s'installer, de faire connaissance.
Le temps "âne", est très long. Laissez le temps au temps. ça peut demander 6 mois, avant qu'ils ne soient plus détendu, et se sentent chez eux.



Dernière édition par lavaine le Lun 05 Déc 2011, 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Dim 04 Déc 2011, 00:17

Ils ont aussi 9 et 10 mois, l'âge où les hormones commencent à les titiller. Dès que leurs testicules seront bien descendues, il faudra songer à les faire castrer. Avant qu'ils ne soient plus gérables.
Revenir en haut Aller en bas
iguaçou

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Nord, Saint-Amand-les-Eaux
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Dim 04 Déc 2011, 01:29

Merci beaucoup pour vos réponses rapides. Wink

Pour la castration, je dois attendre leur 12 mois minimum je pense? Dans tous les cas, ça ne pourra être envisageable que s'ils deviennent gérables.

Je vais suivre ton conseil "lavaine" et rester bien en place même s'ils commençent à jouer à mes côtés. En fait, j'ai peur de les faire fuir du coup mais d'un autre côté je ne dois reculer face à eux, tu as raison. Je vais appliquer cela dès demain et t'en informerai si ça ne te dérange pas.

Sinon vous pensez que les hormones peuvent être un facteur déclencheur de leurs jeux et bousculades continuelles en ma présence?
Le fait qu'ils se mordent, se tapent surtout lorsque j'arrive dans le pré, est-il en lien avec un quelconque combat de dominant-dominé?

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Dim 04 Déc 2011, 11:24

Bonjour,

Pour la castration, il n'est pas question d'âge en mois mais plutôt que les testicules soient belles et bien descendues.
En moyenne c'est entre 18 et 24 mois. Roméo à été castrés à 21 mois car pas de descente de testicule avant donc impossible.
Les jeunes ânes sont très joueurs, mais dans ton cas ca peut-être une question de dominance pour avoir les caresses et grattouille que pour lui. C'est comme avec les enfants faut leur apprendre le partage mais pas facile.
Roméo fait fuir la chèvre à chaque fois qu'elle essaie de venir chercher des caresses, alors je lui dit NON ferme, apele la chèvre et je me mets entre les 2 et les caresse. Roméo essaie tout doucement de se mettre entre elle est moi, mais je le fait reculer à chaque fois, et lui dit qu'il est pas tout seul. Ca fait 5 ans que ca dure et il essaie tout le temps car très jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4351
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Dim 04 Déc 2011, 22:32

iguaçou a écrit:
Bonjour, Laughing

J'ai adopté, il y a 2 mois deux ânons mâles de 9 et 10 mois, ayant toujours vécut ensemble.
Au début, ils étaient très dociles; pas de difficultés pour mettre le licol, ils commençaient à donner leurs pattes.
Mais depuis 2 semaines, leurs comportements changent, surtout du plus petit "Iguaçou".

Les étapes ont peut-être été brulées ... et ils ont en juste assez de ce que tu leur as demandé pendant ces deux premiers mois

Dès leur arrivée, la première chose à faire ... c'est RIEN ... juste être là, les observer ... les laisser venir à nous sans chercher à faire quoique ce soit.
Le licol ... tout le reste ... on a TOUT LE TEMPS pour le leur apprendre dans les mois, les années qui viennent.

Là ce sont juste des bébés au niveau de l'école maternelle.
Ce qu'ils doivent apprendre dans un premier temps, c'est que notre présence est positive, du bonheur, des gratouilles et du bon temps.

iguaçou a écrit:
Quand j'arrive dans leur pâture, ils se laissent approcher, je les carresse un peu mais quelques minutes après, ils se désîntéressent de moi et commençent à jouer intensément ensemble (se mordillent, coups de pattes, se lèvent sur leurs pattes postérieures, se coursent). Dès ce moment, il devient impossible de les attraper pour leur mettre le licol. Dès qu'ils me voient arriver, ils se collent l'un à l'autre, comme pour mieux se lier contre moi.

Ils sont donc heureux de la visite ... mais les suites possibles les ennuient certainement et à leur âge, ils ont juste envie de jouer et c'est PLUS que normal. Laisse jouer en prenant soin d'être en dehors de leur passage. Si d'aventure ils changent de trajectoires et que tu t'y trouves, alors tu écartes les bras, soit de côté, soit vers l'avant en fonction de leurs courses ... en disant un truc du genre "ohhhhhh là, je suis là ... allez jouer ailleurs".


iguaçou a écrit:
Je conçois qu'ils n'aient pas encore confiance en moi car ils sont arrivés depuis peu et qu'étant jeunes, ils ont besoin de jouer. Cependant, ce comportement est-il normal? Surtout que les premières semaines tout se déroulait bien.

Qu'est ce qui se déroulait bien ??? pour qui celà se déroulait bien ? ... es-tu sûre que ce que tu leur as fait faire, était à leur niveau du point de vue de leur âge et du temps passé chez toi. On est TOUS trop pressé au départ avec nos premiers ânes alors que nous avons TOUT LE TEMPS.

iguaçou a écrit:
Le plus petit "Iguaçou" (gris avec la croix de st André), plus nerveux et moins doux de caractère, semble jaloux. Quand je m'approche de son copain "Izogwai" (âne commun style âne du berry) il court instantanément vers lui pour le mordiller et donc je suis contrainte de m'écarter.
On peut aussi voir ça autrement, il est le dominant et la confiance n'étant pas installée, il se sent de devoir protéger son compagnon ?
Ceci dit ça peut aussi être une demande d'attention de sa part ...

iguaçou a écrit:
Face à leur jeu, je n'ose pas m'interposer. Est-ce que je le devrais? Dois-je les séparer en m'imposant fermement?
Dans quel but ???
Ils jouent, normal pour leur âge ... faut juste attendre que ça se passe ... une fois bien défoulé tous les deux, ils seront bien plus enclins à être coopérants.
La notion de PLAISIR est essentielle chez les ânes.
Celui qui sait instaurer une relation basée sur les gratouilles, le plaisir de se retrouver et d'être ensemble, qui se positionne en être solide surlequel on peut compter parce qu'il a démontrer ses capacités à être inclus dans le groupe ... pourra le moment venu, en temps et en heure d'âge d'évolution et de maturité, en respectant leur évolution et leur croissance, demander TOUT ce qu'il veut ... l'âne le fera pour le plaisir de faire plaisir.

Celui qui force, contraint, brûle les étapes, les gavent avec des séances qu'ils appellent de travail ... se retrouvent un jour ou l'autre avec un âne qui NE VEUT PLUS RIEN faire, qui développe de l'agressivité, qui se rebelle et qui peut même devenir dangereux.

RIEN NE PRESSE ... JAMAIS


iguaçou a écrit:
Merci de m'aider car je crains que la situation ne continue de bloquer et donc de ne plus pouvoir les manipuler.

Si tu veux bien nous raconter comment se passe une journée pour tes nanous
Ce que tu leur as fait faire pendant ces deux mois
Comment ils sont arrivés chez toi
De combien de temps ils leur a fallu avant de venir pour une gratouille
Dès quel jour tu as essayé le licol et de quelles manières etc

Tous les détails sont utiles et important pour faire une analyse de ce qui est OK, ou à améliorer, ou à changer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
iguaçou

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Nord, Saint-Amand-les-Eaux
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Lun 05 Déc 2011, 22:03

Merci beaucoup Françoise pour ton analyse détaillée de mes propos. Je n'avais pas espéré reponse si complète. sunny
Je tiens à te féliciter pour la création de ce site et ta disponibilité; merci encore.

Concernant les deux nanous.
Ils viennent d'un agriculteur des environs qui a une ferme pédagogique et revends les jeunes de l'année. Ils vivaient dans une grande pâture avec leur parents réspectifs, plus des chevaux, poneys et mules. Bref, un beau nombre d'équidés en tous genres.
La première fois où je suis venue les voir avant de me décider à les adopter, ils sont venus avec l'ensemble du troupeau vers moi, ils étaient même collants. Ils étaient avec leur parents et devaient se sentir rassurés et confiants. Ils étaient très curieux.

Nous les avons transportés en van jusqu'à la pâture que nous louons pour eux, situés 2 villages à côté du notre. Les faire monter dans le van ne fut pas une mince affaire et l'agriculteur a du les pousser fermement. Grosse frayeur pour eux; à la sortie du van après quelques kilomètres ils étaient trempés de sueur!!

Cependant, dès leur arrivée dans leur nouveau pré; ils se sont très vite habitués. Moins d'une heure après, ils venaient vers nous, on pouvait les carresser tranquillement.
Les voyant plutôt amitieux et semblant pas trop perturbés, dès la première semaine j'ai essayé de leur mettre le licol. Je leur ai présenté en le mettant devant eux le premier jour et dès le lendemin je leur ai enfilé. Les jours suivants, lorsque j'arrivais dans la pâture je les carresser une quizaine de minutes et leur enfilais ensuite le licol et les attachais ensuite pour les brosser.
Izogwai (le plus grand)a toujours était très calme mais je devais le persuader assidument pour faire les quelqeus mettre jusqu'aux rondins de bois qui entoure sont box où je l'attache.
Iguaçou n'accéptait pas toujours immédiatement de mettre le licol mais une fois enfilé, il avançait facilement pour pouvoir être attaché mais ensuite se montrais plus nerveux et essayé de se détacher.
Ensuite, j'ai commencé à leur demander de donner les pieds; Izogwai n'a jamais accépté mais restait impassible, Iguaçou quelques fois et a fini par donner les 4 pieds jusqu'à ce qu'il change de comportement justement dès le lendemain. (je pense avec du recul maintenant que j'en ai trop demandé, c'est certain!!! Embarassed ).
Plusieurs fois j'ai aussi essayé de les faire marcher individuellement quelques mètres et immédiatement, celui resté attaché s'est mis à braire.

Le changement de comportement s'est surtout manifesté par Iguaçou qui a essayé de me charger du jour au lendemain. Quand ils venaient vers moi c'était toujours oreilles baissées et regard pas du tout confiant. Du coup, réprimandes; un non ferme les bras droit devant pour le repousser.
Izogwai est toujours beaucoup plus calme mais vient moins vers moi, je sens à son comportement qu'il n'accepterait plus le licol. Quand ils commençent à sentir que je suis trop insistante, comme je l'avais expliqué dans mon premier message, ils se collent l'un contre l'autre, se mordillent, se coursent, etc.

Bref, ils semble évident que j'ai voulu leur en demander trop.
Pourtant, je savais qu'il fallait être très patiente mais devant leur comportement docile et pas de manifestation de refus (bloquage, mordiellement, coup de sabot ou autre qui aurait été le signe visible d'un mécontentement) j'ai voulu aller toujours plus loin, à tort.

Sinon, la passion des âne m'est venue lors de randonnées (je suis sportive et mordue de nature, toujours dehors à pied ou vélo à observer la vie qui s'agite)que j'avais faites dans le Pas-de-Calais, à Ergny avec l'assoc "Escap'ânes" qui vient juste de cesser sont activité. Je ne sais pas si tu connais come c'est éloigné de chez toi. C'était une super assoc, je suis décue qu'ils aient arrêtés. Iguaçou est d'ailleurs en hommage au dernier âne avec qui j'ai randonné cet été.
Enfin, j'ai fait plusieurs randonnées avec ânes bâtés et chaque fois c'était térriblement douloureux de se séparer de l'âne avec qui ont avait fait un si long parcours journalier. Du coup, j'ai souhaité avoir deux anons, les voir grandir et randonner plus tard avec eux aussi.


Sinon concernant leur habitation; ils ont un grand box pour eux deux, bien sec (sol cimenté) et abrité du vent que je laisse toujours ouvert. Le sol est paillé et visiblement ils dorment là maintenant que les nuit sont plus fraîches. Lorsque j'arrive et qu'il pleut ou que c'est en soirée, ils sont toujours dedans.
Pour la nourriture, je remplie quotidiennement leur mangeoire de foin mélangés à quelques poignées d'un mélange de céréâles pour chevaux. Ils ont une pierre de sel et eau toujours à dispostion.
Justement pour la nourriture, j'ai raison de leur donner pas mal de foin et céréales même si l'herbe de la pâture est encore bien verte et qu'ils mangent toute la journée dehors?

Sinon pour les visites, en semaine c'est entre les midis comme j'ai 3 h de pause avant de recommencer le travail. Je les vois 1h30 le midi, un peu moins le soir mais plus longtemps le week end.
Comme les jours sont cours, le soir il fait toujours noir. Les premières fois, ils semblaient plus méfiants mais ça va mieux maintenant (cad même hatitude qu'en journée)

Voilà pour les infos détaillées. J'espère que tu auras le temps de tout lire et que ça ne te paraîtra pas trop fastidieux.
Encore merci énormément de consacrer du temps à tous les amis des ânes sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Mar 06 Déc 2011, 11:01

Bonjour,

Comme tu le dis, on veut toujours brûler les étapes surtout quand ils sont jeunes et coopératifs.
Le licol doit certainement être associé à une mauvaise chose pour eux car à chaque fois, ils se sont retrouvé attaché à un arbre avec aucune possibilité de fuite en plus tu leur demande leur patte chose qui est très longue en apprentissage pour eux et ca renforce l'impossibilité de fuite.
Tu as de la chance, ils sont jeunes et tu as le temps de reprendre tout à zéro dans les règles de l'art en suivant les conseil du site http://www.alm-ane-ach.com/
Pour l'alimentation, paille à volonté et le foin en complément 1 à 2 fois par jour moi je lui mets le soir 1kg à 1,5kg pour mon âne qui fait pas loin de 300kg (il est au régime c'est pour cela) il est conseillé 1 à 1,5% du poids de l'âne.
Pour les jeunes je sais qu'il faut plus car ils sont en croissance, tu trouveras ton bonheur en info sur le site.
Bon courage et patience.
Prépare des bouts de carottes pour toutes les petites avancées qu'ils feront pendant l'éducation.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4351
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Mar 06 Déc 2011, 22:44

Iguaçou merci pour ces indications détaillées. J'ai lu avec attention ...

Mettre les choses à plat à l'écrit permet de se rendre compte des étapes brulées.

Il suffit de revenir en arrière et d'être vraiment attentive à leur plaisir avant tout et à leur joie de nous voir venir nous occuper d'eux.

Juste pour la petite histoire concernant le fait de "s'imposer", de "dominer", de se faire respecter "en gardant ses distances" ... Steve mon compagnon fait avancer Myrtille aux bisous ... voilà, la meilleure manière de s'imposer lol!

Tous les soirs, c'est la séance de gratouilles .... mais pour avoir ses gratouilles, il faut donner la "patouille"

Ce qui par ailleurs ne veut pas dire qu'il ne faille pas se fâcher parfois geek

On NE perd JAMAIS de temps à installer la confiance et l'amitié, le tout est de parler âne et de faire très attention à leur donner leur place d'âne en restant à notre place d'humain.
Raison pour laquelle, il faut absolument éviter de jouer avec eux, tant que cette étape est latente.

Les plus grands débordements viennent des ânons arrivés seuls dont les propriétaires ont pensé bien faire en participant à leurs jeux d'ânes.

C'est comme avec nos enfants, en tant que parents ... nous sommes des parents, des éducateurs et non les copains de la cours de récréation.

Prends un bon mois pour aller au pré sans avoir d'autre intention que de profiter de leur présence. Ils vont venir avec curiosité, surtout si on prend soin de se baisser et les laisser venir.
De bonnes gratouilles sur l'encolure pour leur signifier à leur manière, que notre volonté est d'être amicaux et ensuite quand ils apprécient notre venue et ces séances de gratouilles, on peut présenter le licol, contre séances de gratouilles et ainsi de suite ... pour TOUTES nouveautés

IMPORTANT

Tant qu'un nouvel apprentissage N'est PAS acquis, on NE passe PAS à la suite.

UN apprentissage qui nous semble basiquement simple peut nécessité pour le cerveau d'un âne, une décomposition en plusieurs étapes.
Chaque micro progrès doit être récompenser. C'est ainsi que le cerveau peut comprendre le lien de cause à effet




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Mer 07 Déc 2011, 13:45

Citation :
Steve mon compagnon fait avancer Myrtille aux bisous ... voilà, la meilleure manière de s'imposer

Là, lol! on veut bien voir !!! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
mumy
modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2935
Age : 58
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Mer 07 Déc 2011, 14:58

Moi je l'ai vu ! moi je l'ai vu !!!!! bounce

Nananinanère !!!!! lol!

Et j'peux vous assurer que la séance gratouilles/bisoux est juste adorableeeeeeeee !!!!! drunken

_________________
Mumy
"Desperate Framboises"
Revenir en haut Aller en bas
iguaçou

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Nord, Saint-Amand-les-Eaux
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   Jeu 08 Déc 2011, 22:12

Merci Françoise pour tes précieux conseils Very Happy
Je me rends compte qu'à vouloir leur mettre le licol systématiquement, je ne profitais pas assez de leur présence et de ce qu'ils m'apportaient.
Depuis le début de la semaine, je vais dans leur pré avec une autre pensée; celle de me et leur faire plaisir; m'occuper d'eux en les regardant, en apprenant à les connaître davantage et ne pas imposer ce pourquoi ils ne sont pas prêts.
C'est beaucoup plus plaisant de prendre son temps et ils ont l'air de s'en aperçevoir aussi.
Je profite chaque jour du bonheur d'être avec eux et c'est ce qui est le plus important. En plus, ils grandissent si vite, sont déjà bien grands!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: séparation 2 ânons   

Revenir en haut Aller en bas
 
séparation 2 ânons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séparation aquarium
» séparation male femelle
» Préparation eau pH 4-5 et très douce
» préparation des plantes
» Séparation aquarium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alm-Âne-Ach :: "L'éthologie" Asine :: Education-comportement-
Sauter vers: