Alm-Âne-Ach

Forum de discussion sur les Ânes
 
AccueilCalendrierS'enregistrerConnexionSite d'Alm-Âne-Ach

Partagez | 
 

 Mon mea-culpa à Benny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gibus28

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 69
Localisation : Eure et loir
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Mon mea-culpa à Benny   Ven 24 Fév 2012, 01:10

A chaque jour passé depuis trois mois, j’ai essayé du mieux que j’ai pu de rendre heureux le jeune Benny et Princesse sa maman en leur apportant au quotidien présence soins et hygiène.
Mais il me faut reconnaître aujourd’hui que bien qu’il se soit établi une certaine confiance entre nous trois, celle-ci n’a jamais été sans risques dans la mesure où j’ai quand même senti le sabot de Benny m’effleurer une fois la main et une autre le menton.
De la, j’ai commencé à être moins confiant envers lui. Car s’il est souvent très gentil, il suffit d’une incompréhension de sa part pour qu’il botte. Et si jusque-là je n’avais fait que râler après ce mauvais comportement, je n’avais jamais porter de coups.
Et ce matin comme un idiot j’ai perdu le contrôle de moi-même, sa confiance et par la même celle de sa maman…
Car avant-hier soir n’acceptant pas que je lui refuse l’accès à sa mangeoire lorsque je la remplissais, M. Benny a piqué sa crise et a voulu à nouveau me botter avant de se sauver.
N’ayant pas du tout apprécié cette agressivité injustifiée, ce matin lorsque mes deux bébés sont venus chercher leurs friandises quotidiennes, par ressentiment j’ai rembarré brutalement Benny qui sans comprendre est parti apeuré.
Bien évidemment, après avoir pris conscience de ma connerie, j’ai voulu me faire pardonner. Mais ce bourricot que j’aime malgré tout, qui n’avait pas compris ma saute d’humeur inhabituelle, est resté sur la crainte de se faire à nouveau houspiller toute la journée.
Et ce soir je me dis que j’ai probablement perdu le peu de confiance instaurée entre nous, et je le regrette amèrement.
Et je conclurai ce mea culpa a Benny, en disant qu’aujourd’hui j’ai pris conscience qu’avant de vouloir entreprendre son éducation, il aurait été préférable que l’on commence par la mienne…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Ven 24 Fév 2012, 01:38

C'est vrai que ce n'est pas très malin de ce fâcher 2 jours après la bêtise.......La réprimande doit être immédiate et instantanée, ne serait-ce que 3 minutes après c'est déjà trop tard et l'âne ne l'associe plus à sa mauvaise action.
Dans le cas présent Benny doit se poser quelques questions car il n'y a pas de logique.

Mais tu as réaliser ton erreur et certainement que tu t'en veux, le fait de venir le raconter ici n'est pas facile et c'est tout à ton honneur.

Les ânes sont conciliants et nous laissent quelques droits à l'erreur. Je dis bien quelques droits, parce qu'il faut pas pousser non plus. lol.

Ne te fais pas de soucis d'ici 2 ou 3 jours ils seront tous les deux redevenus comme avant et peut être que Benny se dira qu'il n'est plus le seul à bousculer. Sait-on jamais......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Ven 24 Fév 2012, 10:59

Bonjour,

Comme le dis Majoki, venir parler de sa bétise sur le forum est tout à ton honneur, car tu as pris conscience de ton erreur et par la même demande conseil pour éviter que cela se reproduise.
Lorsqu'un âne fait une bétise, il faut le réprimander immédiatement comme le ferai sa mère, voir lien http://www.alm-ane-ach.com/pages/education/prise-sur-le-dos.html.
Il comprendra qu'il a mal fait et qu'il est sanctionner pour cette erreur. Faut pas t'inquiété, avec le temps il oubliera cette erreur et reviendras vers toi surtout si la mère n'a pas changé son comportement envers toi.
Par contre ne le brusque pas, laisse le revenir, ne le force pas ne vas pas vers lui, c'est à lui de décider quand il en aura envie.
Bon courage et ne perd pas confiance, on fait tous des erreurs au début, le principal est de s'en rendre compte et de ne pas les renouveler.
Pour le petit, fait attention car vers ses 10 mois, il peut saillir sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4351
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Ven 24 Fév 2012, 17:06

Gibus28 a écrit:
Car s’il est souvent très gentil, il suffit d’une incompréhension de sa part pour qu’il botte. Et si jusque-là je n’avais fait que râler après ce mauvais comportement, je n’avais jamais porter de coups.
.
Et je conclurai ce mea culpa a Benny, en disant qu’aujourd’hui j’ai pris conscience qu’avant de vouloir entreprendre son éducation, il aurait été préférable que l’on commence par la mienne…

J'aime ta conclusion et on va commencer tout de suite alors Wink

L'incompréhension : de SA part

NON ... incompréhension de la part de l'humain qui entraine chez l'âne

Soit un besoin de se protéger ... donc de se défendre
Soit un besoin de tester toujours dans l'idée de se protéger, puisque le test vise à vérifier si l'humain sera digne de la confiance que l'âne est prêt à lui accorder.

Le meneur, celui qui s'occupe d'un animal est quelqu'un de sûr, de posé, avec du charisme ... c'est jamais un individu qui perd son sang-froid, c'est jamais un individu agressif

L'agressivité est un signe de peur, un signe de manque de confiance en soi

S'il sent un manque de sécurité de la part de son humain, alors la place de meneur est à prendre ... et il la prend !!!

En plus à 10 mois, il va entrer dans la phase ADO et donc tester plus souvent qu'à son tour
Donc prendre sur soi ... rester calme, zen et plein d'humour en toutes circonstances
Et le remettre à sa place inlassablement en langage âne Wink

Y'a du boulot, c'est que le début affraid ... ils sont ados jusque vers 2ans et demi geek

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Ven 24 Fév 2012, 22:10

Bah ! vi !!! c'est l'métier qui rentre.
Revenir en haut Aller en bas
Gibus28

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 69
Localisation : Eure et loir
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Lun 27 Fév 2012, 03:21

L'incompréhension : de SA part
NON ... incompréhension de la part de l'humain qui entraîne chez l'âne
Soit un besoin de se protéger ... donc de se défendre.


D’accord ! Je veux bien l’entendre si j’avais été agressif envers lui !
Mais ce n’a pas été le cas je lui ai simplement fais comprendre que je voulais qu’il sorte de l’abri le temps que je remplisse le râtelier de fourrage. Ce n’est tout de même pas une agression de ma part…
Je le vois plutôt comme un caprice car il est vrai qu’il est souvent à mes cotés lorsque j'accomplis cette opération.
Mais ce soir la, je n’en voulais pas parce que nous y aurions été à l’étroit avec sa mère…

Soit un besoin de tester toujours dans l'idée de se protéger, puisque le test vise à vérifier si l'humain sera digne de la confiance que l'âne est prêt à lui accorder.

Vous savez Françoise, nous avons accueillis ces ânes début octobre, et depuis, il ne sait pas passé une journée sans que je n’aille au moins trois fois par jour voir Benny et sa maman.
Et j’ai toujours été aux petits soins pour eux, et si je veux bien entendre que 5 mois c’est peu pour établir une confiance totale, ce bourricot pourrait peut-être retenir que je n’ai cherché qu’a le rendre heureux jusque la.
D’ailleurs avec la maman tout se passe très bien je n’ai aucune crainte d’elle.
Mais en ce qui concerne Benny j’avoue qu’après plusieurs coups de botte dont un au visage qui par miracle est resté sans conséquence, je suis à présent comme lui, j’attends qu’il me montre que je peux lui faire confiance…
Et si je me suis conduit l’autre matin comme un idiot, c’est sûrement l’accumulation de ses agressivités qui m’a fait perdre mon sang froid…
Car M Benny le rusé, lorsqu’il botte déguerpi aussitôt, donc impossible de lui faire comprendre sa faute hormis râler mais il est déjà loin… Et ça fini par énerver !!!
Mais bon ! Je vous rassure, il n’a pas été traumatisé par ma colère, car le lendemain matin j’ai retrouvé M Benny dans la réserve à fourrage qu’il était parvenu à ouvrir…
Et comme j’avais commis une erreur envers lui la veille, j’ai juste renforcé le verrou..
Et depuis tout est rentré dans l’ordre comme avant notre fâcherie.. Mais je n’en reste pas moins méfiant de lui…
Revenir en haut Aller en bas
rom95



Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 18/03/2011

MessageSujet: benny   Lun 27 Fév 2012, 20:48

Citation :
D’accord ! Je veux bien l’entendre si j’avais été agressif envers lui !
Mais ce n’a pas été le cas je lui ai simplement fais comprendre que je voulais qu’il sorte de l’abri le temps que je remplisse le râtelier de fourrage. Ce n’est tout de même pas une agression de ma part…
Je le vois plutôt comme un caprice car il est vrai qu’il est souvent à mes cotés lorsque j'accomplis cette opération. Mais ce soir la, je n’en voulais pas parce que nous y aurions été à l’étroit avec sa mère…

Bah en fait le terme agression pour toi est peut-être trop fort mais en ce qui le concerne c'est ce qui c'est passé. Il était dans SON abri avec SA mère et tu as voulu qu'il sorte et qu'il s'éloigne de SON râtelier et de SA mère. Donc en effet cela a fait beaucoup en même temps, d'habitude comme tu dit cela se passe mieux mais à priori d'après ton explication d'habitude il n'y a pas sa mère en même temps et tu ne le chasse pas donc pas tout à fait les mêmes conditions d'où peut-être la réaction différente de sa part (sans compter la possibilité du test etc.).

Citation :

Vous savez Françoise, nous avons accueillis ces ânes début octobre, et depuis, il ne sait pas passé une journée sans que je n’aille au moins trois fois par jour voir Benny et sa maman.
Et j’ai toujours été aux petits soins pour eux, et si je veux bien entendre que 5 mois c’est peu pour établir une confiance totale, ce bourricot pourrait peut-être retenir que je n’ai cherché qu’a le rendre heureux jusque la.
Dans l'absolu oui mais c'est pas comme cela que cela se passe... Wink

Citation :

D’ailleurs avec la maman tout se passe très bien je n’ai aucune crainte d’elle.
Bah en fait c'est aussi l'inverse car si elle te craignait elle boterai de la même façon que le fiston... Wink

Citation :

Mais en ce qui concerne Benny j’avoue qu’après plusieurs coups de botte dont un au visage qui par miracle est resté sans conséquence, je suis à présent comme lui, j’attends qu’il me montre que je peux lui faire confiance…
Bah c'est très important de souligner là en effet que ce n'est pas parce que c'est du petit que c'est inoffensif, mais en même temps que faisait ton visage à hauteur de son pied... Wink

A+
Revenir en haut Aller en bas
Séthys

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1819
Age : 67
Localisation : beuzeville Eure
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Lun 27 Fév 2012, 21:14

Gibus28 a écrit:
Et depuis tout est rentré dans l’ordre comme avant notre fâcherie.. Mais je n’en reste pas moins méfiant de lui…

Voilà qui me paraît sage Laughing

Je dois avouer que tous les "accidents " mineurs que j'ai pu avoir avec mes animaux sont dus à un excès de confiance.

Certes elle doit être là, certes ils sont tous supers

mais un soir de Noël pour avoir regardé ma Téthys galoper vers moi , oublié d'écarter les bras pour affirmer ma bulle, certaine qu'elle m'éviterait, je me suis faite effleurer par 250 kg à pleine charge et comme dirait z'homme les formules étant fiables vu que l'énergie E= 1/2 de mv2 et bien je me suis retrouvée sur les fesses avec des lunettes quelque part dans la pâture et une belle entorse "accromioclaviculaire" comme ils disent , la celle des joueurs de rugby!

Une autre fois c'est le chien qui a oublié de m'éviter et hop entorse du genou, une autre ce fut toujours par excès de confiance des côtes cassées sur les bords du canal de Nantes à Brest alors.........

même s'ils sont adorables , un zest de prudence je préfère à méfiance peut permettre d'éviter des situations délicates , pour le remplissage du râtelier meme si tu es parfaitement en droit de le faire sortir , anticiper la réaction de ce jeune homme susceptible , aurait peut être pu t'éviter le conflit
Revenir en haut Aller en bas
https://picasaweb.google.com/dessabotsetdesmots
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4351
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Mar 28 Fév 2012, 00:32

Gibus28 a écrit:
[color=darkblue]Et j’ai toujours été aux petits soins pour eux, et si je veux bien entendre que 5 mois c’est peu pour établir une confiance totale, ce bourricot pourrait peut-être retenir que je n’ai cherché qu’a le rendre heureux jusque la.

Si c'était un humain peut-être ... et encore certains humains font preuve de bien d'ingratitude

Mais un animal NE peut PAS avoir ce genre de pensées

Un animal sait qu'on assure son alimentation et sa sécurité
Un lien émotionnel s'instaure quand l'animal se sent en confiance

Je comprends tout à fait la crainte et la retenue que l'on peut avoir face à un animal qui botte ou qui mord
Je sais qu'il est très difficile de prendre sur soi pour surmonter cette appréhension

Mais pourtant c'est dans ce sens là que ça se passe

L'animal se défend de sa "crainte" ou son "manque de confiance" de l'humain même pour des choses qui nous semblent pas être des agressions avec notre vision humaine et il s'en défend ... plutôt qu'agression on pourrait utiliser le terme "contrariétés"
Le fait de le faire sortir à ce moment là, l'a contrarié
S'en suit notre crainte de nous voir agressé ...

Et le cercle vicieux s'installe
Seul l'humain a la possibilité de décider d'y changer quelque chose, l'animal ne peut que reste sur sa position de défense

Ceci dit, je ne dis pas qu'il faut laisser faire et sa réaction de botter en se faisant sortir de la cabane doit être sanctionnée
Une bonne prise sur le dos et une grosse voix : ehhhhhhh ohhhhhhh, ça c'est NON !!!!
Et on le fait s'éloigner et on le tient à l'écart un moment.

Et mais vous l'aurez compris, surtout éviter toute réaction plusieurs jours plus tard, par ressentiment humain d'un comportement entériné.

Ca se passe bien avec la maman ... parce qu'elle est plus agée, plus posée, socialisée par ses anciens propriétaires et c'est une femelle ... face à un homme
Le petit est en âge de tester ... et il teste. Sa socialisation est à faire, il doit acquérir la confiance en l'humain
L'humain étant le plus grand prédateur sur cette terre ... c'est pas induit, c'est pas acquis ... ça se travaille jour après jour avec patience et en respectant leurs codes asins, en oubliant souvent nos raisonnements "déviants" d'humains

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Gibus28

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 69
Localisation : Eure et loir
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Mer 29 Fév 2012, 02:45

Séthys
même s'ils sont adorables , un zest de prudence je préfère à méfiance peut permettre d'éviter des situations
A ce jour M Benny est encore trop imprévisible dans son comportement pour que je parle de prudence, comme je le ferais envers sa maman.
En fait c’est un peu comme sur la route ou je reste prudent au volant, mais méfiant envers les radars mobiles qui nous flashs sans que l’on ne s’y attende…. A la différence que mon Benny ne prémédite pas ces mauvais coups…

Françoise
L'animal se défend de sa "crainte" ou son "manque de confiance" de l'humain même pour des choses qui nous semblent pas être des agressions avec notre vision humaine et il s'en défend ... plutôt qu'agression on pourrait utiliser le terme "contrariétés"
Le fait de le faire sortir à ce moment là, l'a contrarié
S'en suit notre crainte de nous voir agressé

Alors pourquoi serait-ce toujours dans le même sens, l’humain n’aurait-il pas aussi le droit de temps à autre d’être aussi contrarié envers un animal qui ne se comporte pas bien ?

Françoise
Ceci dit, je ne dis pas qu'il faut laisser faire et sa réaction de botter en se faisant sortir de la cabane doit être sanctionnée
Une bonne prise sur le dos et une grosse voix : ehhhhhhh ohhhhhhh, ça c'est NON !!!!
Et on le fait s'éloigner et on le tient à l'écart un moment.

Pour ce qui est de la grosse voix, il m’entend. Mais en ce qui concerne la prise au dos c’est beaucoup moins évident car M. Benny se carapate comme un cabri lorsqu’il botte.
Et très honnêtement ma méfiance de lui me conduirait davantage si j’en avais une à lui cingler les fesses avec une badine plutôt que de prendre le risque de me faire bousculer ou botter.

Françoise
mais en même temps que faisait ton visage à hauteur de son pied...

Bonne question. En fait, je ramassais tout simplement un morceau de carotte qu’il avait mal saisi entre ses lèvres. C’est une action que j’avais déjà effectué plusieurs fois sans aucun problème.
Mais ce jour la, je n’ai pas compris sa réaction. Car étant baissé devant Benny pour ramasser ce qu’il venait de faire tomber, j’ai senti un léger coup sur ma mâchoire. En relevant la tête, j’ai vu Benny déguerpir les pattes arrière cabriolant en tout sens. Et la, j’ai compris que Benny pouvait être très dangereux. Et c’est vrai que s’il m’arrive encore de ramasser des friandises qu’ils font tomber devant eux, je le fais avec un peu d’appréhension…
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4351
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Mer 29 Fév 2012, 14:50

[quote="Gibus28"]
Françoise
L'animal se défend de sa "crainte" ou son "manque de confiance" de l'humain même pour des choses qui nous semblent pas être des agressions avec notre vision humaine et il s'en défend ... plutôt qu'agression on pourrait utiliser le terme "contrariétés"
Le fait de le faire sortir à ce moment là, l'a contrarié
S'en suit notre crainte de nous voir agressé

Alors pourquoi serait-ce toujours dans le même sens, l’humain n’aurait-il pas aussi le droit de temps à autre d’être aussi contrarié envers un animal qui ne se comporte pas bien ?

Parce que c'est NOTRE comportement d'humain qui fait qu'IL ne se comporte pas bien
Mauvais message de par notre statique, positionnement corporel
Inattention de notre part
Mauvaise interprétation de SON comportement

Ils n'ont que leur langage non verbal pour nous faire comprendre les choses ... et nous par ignorance, restons sourds à ce langage et faisons des erreurs monumentales
Ce sont eux qui sont bien indulgents de notre comportement.



Gibus28 a écrit:

Françoise
Ceci dit, je ne dis pas qu'il faut laisser faire et sa réaction de botter en se faisant sortir de la cabane doit être sanctionnée
Une bonne prise sur le dos et une grosse voix : ehhhhhhh ohhhhhhh, ça c'est NON !!!!
Et on le fait s'éloigner et on le tient à l'écart un moment.

Pour ce qui est de la grosse voix, il m’entend. Mais en ce qui concerne la prise au dos c’est beaucoup moins évident car M. Benny se carapate comme un cabri lorsqu’il botte.
Et très honnêtement ma méfiance de lui me conduirait davantage si j’en avais une à lui cingler les fesses avec une badine plutôt que de prendre le risque de me faire bousculer ou botter.

Maîtres mots dans l'éducation
OBSERVATION - ANTICIPATION

Avant de botter, il a envoyé des signaux indiquants son insécurité
C'est très fin à observer, c'est un mouvement d'oreilles, un battage de queue, une tête qui se tourne, une expression de l'oeil qui change

Si tu es prêt au moment où il va botter, tu lui fais une prise sur le dos AVANT même le mouvement

Lui cingler les fesses avec une badine ... fera que de renforcer son besoin de se défendre ... et aggraver ton cas.

Gibus28 a écrit:

Françoise
mais en même temps que faisait ton visage à hauteur de son pied...

Bonne question. En fait, je ramassais tout simplement un morceau de carotte qu’il avait mal saisi entre ses lèvres. C’est une action que j’avais déjà effectué plusieurs fois sans aucun problème.
Mais ce jour la, je n’ai pas compris sa réaction. Car étant baissé devant Benny pour ramasser ce qu’il venait de faire tomber, j’ai senti un léger coup sur ma mâchoire. En relevant la tête, j’ai vu Benny déguerpir les pattes arrière cabriolant en tout sens. Et la, j’ai compris que Benny pouvait être très dangereux. Et c’est vrai que s’il m’arrive encore de ramasser des friandises qu’ils font tomber devant eux, je le fais avec un peu d’appréhension…

La question n'était pas de moi, mais c'est égal

Il se peut d'une part que tu étais totalement inattentif à ses avertissements puisque le regard par terre et donc pas sur lui
ET d'autre part, éventuellement hors de son champs de vision ...
Ou une mauvaise interprétation de sa part par rapport à ton action ... et il a pu voir un conccurent pour son bout de carotte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Gibus28

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 69
Localisation : Eure et loir
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   Jeu 01 Mar 2012, 16:30

Françoise
Parce que c'est NOTRE comportement d'humain qui fait qu'il ne se comporte pas bien.
Et encore l’humain qui est blâmable…

Mon respect pour l’amie de animaux que vous êtes, me fait vous dire que vous avez raison pour un grand nombre d’êtres d’inhumains. Mais en ce qui me concerne, si je conviens que certainement je commets des erreurs dans l’éducation de mon Benny, elles ne sont du qu’à mon inexpérience du caractère des équidés .
Françoise
Avant de botter, il a envoyé des signaux indiquant son insécurité
C'est très fin à observer, c'est un mouvement d'oreilles, un battage de queue, une tête qui se tourne, une expression de l’œil qui change

Soyez assurée qu’après avoir été sur votre site, j’avais noté ces signes d’inquiétudes chez les ânes. Et plus particulièrement ceux des oreilles et de la queue. Mais dans la mesure ou il ne sait passé que quelques secondes entre le moment ou je me suis baissé pour ramasser la friandise et celui ou j’ai senti le sabot sur mon menton, les avertissements envoyés par Benny s’il y en a eu, n’ont pas eu le temps d’atteindre mon entendement…
D’autant plus qu’il à été si prompt dans cette action, que je n’ai même pas eu le temps de le voir se tourner pour botter… Alors, est-ce un bon ange gardien ou la volonté de Benny de ne pas m’amocher qui m’a épargné d’être défiguré, je ne saurais le dire aujourd’hui.
Françoise
Ils n'ont que leur langage non verbal pour nous faire comprendre les choses ...
Langage auquel je ne sais répondre qu’avec mon affectivité pour les animaux en générale, et que Benny ne comprend pas forcement même si je ne veux que son bien…
Françoise
Lui cingler les fesses avec une badine ... fera que de renforcer son besoin de se défendre ... et aggraver ton cas.
J’ai écris si j’en avais une, et cette badine n’est pas encore à l’ordre du jour…
Françoise
Il se peut d'une part que tu étais totalement inattentif à ses avertissements puisque le regard par terre et donc pas sur lui
Oui je l’admets chère Françoise, à cet instant je ne regardais pas Benny car jusqu'à cet incident je voulais lui faire confiance. Et si aujourd'hui je veux toujours lui faire confiance, c’est avec davantage de méfiance ou d’attention….
Françoise
et il a pu voir un concurrent pour son bout de carotte
Pas moi en tout cas…
Revenir en haut Aller en bas
rom95



Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 18/03/2011

MessageSujet: benny   Jeu 01 Mar 2012, 18:31

Salut,

Gibus28 a écrit:
Mais en ce qui me concerne, si je conviens que certainement je commets des erreurs dans l’éducation de mon Benny, elles ne sont du qu’à mon inexpérience du caractère des équidés.
Qu'importe d'où viennent les erreurs, tout le monde en fait là n'est pas le problème, la difficultés dans les relations inter-espèces vient que souvent l'être humain agit en prédateur (comme les chiens d'ailleurs), même involontairement, c'est en nous, et que du coup cela peut frotter un petit peu...

Gibus28 a écrit:
Mais dans la mesure ou il ne sait passé que quelques secondes entre le moment ou je me suis baissé pour ramasser la friandise et celui ou j’ai senti le sabot sur mon menton, les avertissements envoyés par Benny s’il y en a eu, n’ont pas eu le temps d’atteindre mon entendement…
C'est ce que je dit tout le temps à ceux qui comparent l'âne au cheval, au moins avec le cheval on a le temps de voir le coup venir, voire de réagir et de le faire bouger avant qu'il puisse lui-même agir vraiment, avec l'âne cela va très vite surtout si on ne capte pas bien les signaux. Pour le coup de la friandise à vrai dire de toute façon il l'aurait bien prise par terre cela ne vaut pas le coup de prendre un risque tant qu'il y a encore du test dans l'air ou une confiance pas encore installée. Quitte à attendre qu'il soit plus loin, ramasser et le récompenser de façon opportune (renforcement positif suite à une action voulue ou encore improvisée face à la situation).

Gibus28 a écrit:
et il a pu voir un concurrent pour son bout de carotte
Pas moi en tout cas…
Bah toi tu le sais mais pas lui...

A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon mea-culpa à Benny   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon mea-culpa à Benny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [adopté] Benny Border collie mâle 1 an SPA Sarreguemines (57)
» Mea ultima culpa
» Benny
» C'est la fête à Benoît Benny 28 ans !!!!
» Rescue Benny :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alm-Âne-Ach :: "L'éthologie" Asine :: Education-comportement-
Sauter vers: