Alm-Âne-Ach

Forum de discussion sur les Ânes
 
AccueilCalendrierS'enregistrerConnexionSite d'Alm-Âne-Ach

Partagez | 
 

 Questions de Clothilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clothilde.desnoyer



Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 49
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Questions de Clothilde   Lun 26 Mar 2012, 14:20

Je ne sais pas si je suis au bon endroit on verra bien.
Donc je rappelle que mon projet c'est vache jersiaise + âne
La vache, on m'a conseillé de l'acheter à 15 jours et de l'allaiter au biberon, ce qui aide le rapprochement.
L'ânon, l'éleveur que j'ai acheter m'a dit 9 mois minimum, qu'en pensez-vous?

Elle m'a dit aussi que les ânons naissaient toujours au printemps, j'avais donc calculé que mon ânon aurait 9 mois en décembre, donc ça reviendrait à dire que je lui inflige les traumatismes d'être
1. Transbahuté dans un machin qui sent mauvais qui vibre et qui fait beaucoup de bruit
2. catapulté dans un univers qu'il ne connait pas,
3. séparé de sa mère
4. dans un endroit glacé où il n'a plus "personne" qu'il connait pour se blottir contre!
Trop cool pour lui Sad

Je me demandais du coup ... choisir une ânesse pleine et l'accueillir
- tout le temps de la grossesse
- de la mise bas
- et jusqu'au sevrage voire un peu plus
- puis la rendre à ses propriétaires.
Vous croyez que c'est possible?

Bon maintenant, comme j'ai accueillis de nombreux chiots chez moi depuis 25 ans, je sais que le chiot de 8 semaines se blottit volontiers dans la chaleur de n'importe qui assez accueillant. J'ai toujours pris mes bébés chiens dans mes bras pour les trajets. La dernière je suis allée la chercher à Valenciennes ... 8 heures de train AR. Elle a dormi tout le temps et en arrivant elle avait déjà assimilé mon odeur à la notion de sécurité-chaleur-confort.
Comment mettre ça en place avec un ânon? Est-ce possible? Souhaitable? Intéressant pour son rapport futur avec ses amis-propriétaires?

Le chiot surpasse le traumatisme de la séparation avec sa mère en environ 1 semaine-10 jours.
Mais effectivement s'il y a un copain chiot ou chat (!) du même âge ou un gentil chien adulte pour l'accueillir, ça se fait non pas forcément plus vite, mais avec plus de facilité. Donc j'avais pensé à faire en sorte que la vache ait le même âge que l'âne arrivant.
Qu'en pensez-vous?

Et encore une question un chiot de 8 semaines a déjà appris les codes de son espèce, il est sevré depuis 3 semaines. Je pense qu'on peut le comparer à un enfant de 7 ans (en gros et en terme de maturité); un âne est comme ça à quel âge?
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4348
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   Lun 26 Mar 2012, 14:50

Clothilde, je passe en vitesse et ai ouvert un sujet spécifique à tes questions
C'est ensuite plus facile à retrouver

Je repasse plus tard pour des réponses aux questions Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4348
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   Mar 27 Mar 2012, 00:40

clothilde.desnoyer a écrit:

L'ânon, l'éleveur que j'ai acheter m'a dit 9 mois minimum, qu'en pensez-vous?
Oui c'est un bon conseil et en tout cas pas d'ânon séparé vers 5 mois comme ça devient trop souvent la tendance.

clothilde.desnoyer a écrit:
Elle m'a dit aussi que les ânons naissaient toujours au printemps, j'avais donc calculé que mon ânon aurait 9 mois en décembre, donc ça reviendrait à dire que je lui inflige les traumatismes d'être
1. Transbahuté dans un machin qui sent mauvais qui vibre et qui fait beaucoup de bruit
2. catapulté dans un univers qu'il ne connait pas,
3. séparé de sa mère
4. dans un endroit glacé où il n'a plus "personne" qu'il connait pour se blottir contre!
Trop cool pour lui Sad

Les ânons peuvent naître en toute saison. C'est par contre raisonnable et responsable de faire saillir ses anesses pour que les naissances soient au printemps.

C'est clair que l'hiver est par contre pas la meilleure saison pour le séparer de sa mère et lui faire vivre tout celà.

Un ânon né en fin mai ou juin serait à prendre vers fin février, mars voir même avril ... 9 ou 10 mois c'est bien

clothilde.desnoyer a écrit:
Je me demandais du coup ... choisir une ânesse pleine et l'accueillir
- tout le temps de la grossesse
- de la mise bas
- et jusqu'au sevrage voire un peu plus
- puis la rendre à ses propriétaires.
Vous croyez que c'est possible?

Certains eleveurs le proposent ... sachant que pendant les mois de gestation, un lien va se tisser avec la maman de l'ânon et qu'après il est peut-être pas évident de s'en séparer.


clothilde.desnoyer a écrit:
Bon maintenant, comme j'ai accueillis de nombreux chiots chez moi depuis 25 ans, je sais que le chiot de 8 semaines se blottit volontiers dans la chaleur de n'importe qui assez accueillant. J'ai toujours pris mes bébés chiens dans mes bras pour les trajets. La dernière je suis allée la chercher à Valenciennes ... 8 heures de train AR. Elle a dormi tout le temps et en arrivant elle avait déjà assimilé mon odeur à la notion de sécurité-chaleur-confort.
Comment mettre ça en place avec un ânon? Est-ce possible? Souhaitable? Intéressant pour son rapport futur avec ses amis-propriétaires?

Dans les bras pour 8 heures de train avec un ânon de 9 mois ... c'est plus difficile lol!

Non ça n'a rien à voir avec l'arrivée d'un chiot de 8 semaines en fait ...

clothilde.desnoyer a écrit:
Le chiot surpasse le traumatisme de la séparation avec sa mère en environ 1 semaine-10 jours.
Mais effectivement s'il y a un copain chiot ou chat (!) du même âge ou un gentil chien adulte pour l'accueillir, ça se fait non pas forcément plus vite, mais avec plus de facilité. Donc j'avais pensé à faire en sorte que la vache ait le même âge que l'âne arrivant.
Qu'en pensez-vous?
J'y connais rien en vache donc je ne sais pas si un âne sera heureux et rassurer de quitter les siens pour se retrouver avec une vache du même âge.
L'acclimatation de l'âne, y'a pas de règles, cela dépend de beaucoup plus de paramètres que pour un chien

clothilde.desnoyer a écrit:
Et encore une question un chiot de 8 semaines a déjà appris les codes de son espèce, il est sevré depuis 3 semaines. Je pense qu'on peut le comparer à un enfant de 7 ans (en gros et en terme de maturité); un âne est comme ça à quel âge?
Si on laisse faire le sevrage de lui-même sans intervention humaine, la mère va repousser son ânon vers l'âge de 12-15 mois et celà même sans naissance d'un suivant.
C'est alors le reste du groupe qui continue l'éducation de l'âne et met en place le positionnement hierarchique.

Je comparerais les 8 semaines du chiot à un ânon de 6 mois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
clothilde.desnoyer



Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 49
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   Mar 27 Mar 2012, 04:18

Bon, je me rends compte qu'il faut que j'arrête de comparer chien et âne, ça me simplifiera sans doute le processus d'approche. (ça c'est fait!)

Après avoir lu pas mal de choses ces derniers jours, je me rend compte que l’association âne-vache n'est pas gégé, 2 problèmes se posent, les cornes de la vache et le fait que l'âne n'est pas un ruminant et que ces deux espèces ne sont pas en bonne santé si elles mangent la même chose. (âne= paille / vache=foin) je vois pas comment me sortir de ça.

OK donc selon tes réponses, il faut que je me prépare à accueillir plutôt un ânon de 9-10 mois au printemps et c'est faisable. Parfait!
Je vais continuer à lire le forum pour mieux comprendre les choses et m'en imprégner.

Merci pour ces premières réponses, mon projet commence à ressembler à quelque chose de faisable Smile

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4348
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   Mar 27 Mar 2012, 13:34

clothilde.desnoyer a écrit:
Bon, je me rends compte qu'il faut que j'arrête de comparer chien et âne, ça me simplifiera sans doute le processus d'approche. (ça c'est fait!)

Tout dépend avec quelle idée, tu fais ta comparaison ?
En éthologie, il est toujours intéressant de comparer les fonctionnement des différentes espèces et d'en tirer des enseignements comparatifs.
Ce fût l'intension première de l'instigateur de l'éthologie ... comparer le comportement des mamans oiseaux avec leurs oisillons, en tirer un enseignement pour éventuellement appliquer ce comportement aux enfants soignés pour des maladies de longues durées en centres hospitalier.

Ce que l'on sait d'une espèce est toujours un bagage pour comprendre d'autres espèces tout en gardant bien à l'esprit, les différences fondamentales dues aux faits que certains sont des herbivores, des carnivores, des reptiles, des poissons ... le monde des profondeurs étant un monde totalement à part et nous apprenant énormément de choses sur le monde terrestre ... justement comparativement.

Par contre si c'est pour faire de la même manière qu'avec les chiens, ou de la même manière qu'avec un cheval ou une vache ou un cochon ou un lion lol! .... vouiiiii alors il vaut mieux arrêter de comparer



clothilde.desnoyer a écrit:
Je vais continuer à lire le forum pour mieux comprendre les choses et m'en imprégner.



Quand tu dis forum ? as-tu vu le site http://www.alm-ane-ach.com/

Il y a sous la rubrique comportement certainement pas mal de choses qui t'intéresseront

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
clothilde.desnoyer



Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 49
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   Mar 27 Mar 2012, 18:38

Oui, j'ai parcouru, mais j'y reviendrai.

Effectivement concernant l'éthologie, je voyais la connaissance que j'ai des chiens (je ne parle pas d'éducation mais bien d'éthologie) comme une passerelle vers celle des ânes, mêmes si je me doute bien que les codes ne sont pas les mêmes, c'est un peu comme pour apprendre une langue étrangère, il parait que plus on a déjà apprises plus il est facile d'en apprendre une de plus.

Par contre d'un côté tu compares un ânon de 6 mois à un chiot de 8 semaines et de l'autre côté tu dis qu'il faut attendre 9 mois. Peux-tu me préciser pourquoi s'il est sevré apte a reconnaître les codes de son espèce?
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4348
Age : 55
Localisation : 74 Haute-Savoie-Genève
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   Mar 27 Mar 2012, 23:02

En fait ce que je ne sais pas, c'est à quel âge une maman chien sevrerait ses chiots s'il n'y avait pas d'intervention humaine ?

Ensuite, il y a une énorme différence dans l'adaptation de ces deux races.

L'une étant totalement à notre merci d'un point de vue alimentaire. Le chien mange ses croquettes et n'a plus de questions de tri à se poser ou de chasse.

L'âne bien que parqué dans une prairie plus ou moins grande à des apprentissages à acquérir de la part du troupeau pour assurer sa survie alimentaire dans le sens où il ne peut pas se permettre de manger une plante toxique par exemple

Il est donc difficile de comparer deux cas de figure aussi différents, je pense

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alm-ane-ach.e-monsite.com/
clothilde.desnoyer



Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 49
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   Jeu 29 Mar 2012, 09:14

L'âge du sevrage naturel est définie, comme chez tous les mammifères par la pousse des dents de lait, qui chez le chien sont très pointues.
En effet celle-ci déclenchent à la tétée des douleurs chez la mère qui commence à repousser son petit. (Généralement elle se lève et s'en va ce qui empêche le petit de s'accrocher à la mamelle). Elle peut même grogner et donner des coups de dents (par donner des coups de dents, je n’entends pas mordre mais bien taper, les dents fermés, c'est l'équivalent d'une calotte pour un humain (petite tape du revers la main) ou si j'ai bien compris, de la prise au cou chez l'âne.
Chez le chiot les dents de lait commencent à pousser vers 3 semaines et sont en place à 4-5 semaines.

Toutefois le chiot ne peut qu'arracher des petits bouts à une carcasse avec ses petites incisives et canines, mais il n'a ni molaires ni prémolaires pour broyer les os ou arracher un gros bout de viande et partir le manger dans son coin comme les autres chiens de la meute, il se contente de rogner les carcasses, il mange donc en dernier et les morceaux les moins intéressants nutritionnellement parlant. La mère va donc régurgiter de la viande mâchée et enrobée de bile à ses petits jusqu'à ce que leur dentition soit complète, soit 5 à 6 mois. Il est totalement adulte (c'est à dire qu'il a fini de grandir et de maturer) à 12 mois (pour un chien de moyenne taille, les plus petits sont adultes vers 10 mois et les plus gros vers 24 mois)

En résumé, le chiot est sevré à partir de 4 semaines, mais dans la nature il ne survivrait pas sans sa mère avant 6 mois. Et il est adulte vers 12-14 mois. Ces durée sont comparables (sur une autre échelle) j'imagine à celles de l’ânon?

Pour ce qui concerne les apprentissages nécessaires à sa vie avec l'homme, des études ont été faites qui prouvent qu'un humain qui utilisent des codes semblables à ceux de sa mère -"non" d'une voix abaissée comme un grognement accompagné pour les 2-3 premières fois d'un repoussement sec (ne jamais frapper le chien, ça ne sert à rien) quand le chien fait une bêtise- éduque le chiot aussi bien qu'une mère, mais que par contre sa fratrie n'est pas remplaçable, car c'est dans ses premiers jeux qu'il apprend tous les codes nécessaires à sa vie avec ses semblables.*

L'évolution en milieu naturel des deux espèces peut se comparer, par contre leur adaptation à nous (possibilité de vivre dans le même habitat et de se nourrir des mêmes choses principalement), est très différente.

Ce qui m’intéresse du coup c'est comment l'ânon apprend pour reprendre ton exemple, à connaître bonnes et mauvaises herbes. Par mimétisme? Y a t-il une autre forme d'apprentissage?

Et (pour le plaisir d'imaginer des expériences), serait-il possible de remplacer la mère dans l'apprentissage par exemple en étant avec l'ânon tout le temps et en apprenant les codes asnins? (je crois bien m'être fourvoyée avec cet adjectif! Very Happy)?

*Je mets deux bémols à ceci, d'une part, peu de gens connaissent effectivement les codes des chiens ce qui rend cette pratique difficile à mettre en place avec efficacité, et d'autre part, peu de nos chiens vivent effectivement avec leurs semblables, c'est pour ça que beaucoup d'éleveurs "sociabilisent" les chiots en laissant leurs enfants jouer avec. Cela présente l'avantage de familiariser le chien avec l'espèce qui constituera sa meute définitive mais à mon sens comme les enfants ne savent pas dire "non" à un chien, il prend de mauvaises habitudes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions de Clothilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions de Clothilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions de Clothilde
» Questions sur le comportement du lapin
» ..plusieurs questions
» [Asticots et fifises] Questions sur la coloration
» quelques questions sur les octodons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alm-Âne-Ach :: "L'éthologie" Asine :: Education-comportement-
Sauter vers: